VIDEO. Les Républicains à la recherche d'un nouveau président : on a imaginé la bande-annonce de la campagne

Le parti cherche un nouveau souffle après les échecs à la présidentielle et aux législatives. 

Voir la vidéo
franceinfo
avatar
Anselme CalabreseSimon GourmelletFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après les affaires qui ont entaché la candidature de François Fillon, son échec cuisant à la présidentielle et les dissensions nées des élections législatives et de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon, Les Républicains se cherchent un nouveau chef. Et ils seront finalement quatre sur la ligne de départ. Quatre candidats, qui vont concourir à la présidence du parti en décembre et qui devaient déposer leurs parrainages avant 20 heures, mercredi 11 octobre. Franceinfo vous les présente, sous la forme d'une bande-annonce.

Laurent Wauquiez grand favori

Les signatures de 2 347 adhérents au minimum (soit le centième du nombre total d'adhérents à jour de leurs cotisations) étaient requises, ainsi que celles de treize parlementaires au moins (5% des députés nationaux, européens et sénateurs LR). Laurent Wauquiez se retrouve donc en compétition avec Florence Portelli, maire de Taverny (Val-d'Oise) et ex-porte-parole de François Fillon à la présidentielle, Maël de Calan, juppéiste, et Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais et ancien sarkozyste.

Une autre candidate à la candidature, Laurence Sailliet, proche du président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, avait fait savoir en début de semaine qu'elle ne participerait pas à la course, faute d'un nombre suffisant de parrainages. Idem pour Julien Aubert. "Je regrette vivement que ma sensibilité gaulliste ne puisse pas être représentée", a déploré mercredi après-midi le député du Vaucluse, qui n'a pu rassembler que 2 211 parrainages d'adhérents.

Laurent Wauquiez, Maël de Calan, Florence Portelli et Daniel Fasquelle sont candidats à la présidence des Républicains.
Laurent Wauquiez, Maël de Calan, Florence Portelli et Daniel Fasquelle sont candidats à la présidence des Républicains. (MONTAGE FRANCEINFO)