Sénatoriales : premier revers pour LREM

Le parti Les Républicains a remporté les sénatoriales, dimanche 24 septembre. Les socialistes ont résisté. LREM essuie son premier échec électoral.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La vague de La République en marche n'a pas déferlé sur le Sénat. Le parti du chef de l'État n'obtient que 28 sièges après les sénatoriales, loin de l'objectif d'une soixantaine. "Nous aurions aimé faire mieux, mais compte tenu du contexte, du mode d'élection, nous savions très bien que la marche était haute", expliquait dimanche soir sur France 3 François Patriat, président du groupe LREM au Sénat. La droite sénatoriale est la grande gagnante de ce scrutin. Elle totalise désormais 213 sièges, soit 159 pour les Républicains et 50 pour l'UDI. Les Républicains restent le premier groupe parlementaire de la chambre haute.

102 nouveaux sénateurs

Le PS perd cinq sièges et demeure la deuxième force politique du Sénat. Le groupe communiste républicain et citoyen obtient douze élus contre dix-huit précédemment. Enfin, statu quo pour le FN avec deux sièges. En tout, ils sont 102 nouveaux sénateurs à faire leur entrée au Palais du Luxembourg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sénateur François Patriat, ancien ministre et ancien président du Conseil régional de Bourgogne.
Le sénateur François Patriat, ancien ministre et ancien président du Conseil régional de Bourgogne. (JEFF PACHOUD / AFP)