Primaire de la droite : Sarkozy plus économe que Fillon et Juppé

La publication des comptes de campagne de la primaire de la droite ce mercredi 21 décembre montre que le vainqueur surprise, François Fillon, a bien labouré le terrain. Il a dépensé deux fois plus que Nicolas Sarkozy en meeting.

Voir la vidéo
FRANCE 3
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les plus dépensiers de la primaire de la droite sont les deux finalistes, Alain Juppé et François Fillon. Pour espérer l'emporter, les deux hommes ont dépensé près d'1,5 million d'euros. C'était le plafond maximum autorisé pour faire campagne. Ce qui a coûté le plus cher a été les meetings dans les grandes salles de spectacle comme le Palais des Congrès à Paris. François Fillon a consacré plus d'un million d'euros pour ses réunions publiques à travers la France. C'est deux fois plus que Nicolas Sarkozy qui, contrairement à la présidentielle de 2012, a privilégié les gymnases et les petites salles de France. Au final, l'ancien président est moins dépensier. Sa campagne a coûté plus d'1,3 million d'euros.

Le parti n'a pas donné un centime

Les Républicains n'ont pas accordé un centime aux candidats. Ces derniers devaient compter sur les dons. Ils ont donc dû être économes. Bruno Le Maire a déboursé moins de 600 000 euros, Jean-Frédéric Poisson moins de 300 000 et NKM et Jean-François Copé à peine plus de 100 0000 euros. La primaire de la droite a rapporté entre 8 et 9 millions d'euros au parti. Une belle somme qui servira à financer la campagne présidentielle de François Fillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats de la droite et du centre pour la primaire du dimanche 20 novembre.
Les candidats de la droite et du centre pour la primaire du dimanche 20 novembre. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)