Primaire de la droite : les écarts se resserrent

Qui a marqué des points ? Qui en a perdus ? Les cartes sont-elles rebattues après le dernier débat de la primaire ? Les réponses de Nathalie Saint-Cricq. 

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Après le troisième et dernier débat de la droite et du centre jeudi 17 novembre, "on peut dire qu'il y a deux vainqueurs", estime Nathalie Saint-Cricq, sur le plateau de France 2. D'abord, François Fillon, "sûrement parce qu'il est stimulé par sa dynamique dans les sondages. Il continue son genre force tranquille, mais il y croit vraiment", poursuit-elle.

Un débat qui confirme les tendances

Et l'autre vainqueur, c'est Nathalie Kosciusko-Morizet, elle est solide sur tous les thèmes, elle est insolente, mais sans agressivité. Côté Alain Juppé, il a été plus combatif que les débats précédents, mais ce débat ne changera rien pour lui. "Quant à Nicolas Sarkozy, il était tranchant, pugnace, mais avec un petit poil de mauvais augure dans l’œil", ajoute la journaliste, qui estime que le débat a confirmé les tendances et resserré les écarts.

 

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le brief politique attribue les notes après le 3e débat de la primaire à droite. Elles vont de 17/20 pour François Fillon à 4/20 pour Jean-Frédéric Poisson 
Le brief politique attribue les notes après le 3e débat de la primaire à droite. Elles vont de 17/20 pour François Fillon à 4/20 pour Jean-Frédéric Poisson  (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)