Primaire de la droite : l'après-débat des candidats

Après le débat, jeudi 17 novembre, les sept candidats à la primaire ont exprimé leur satisfaction et leur détermination.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Après 2h30 de débats tendus, c'est le moment du relâchement hier soir, jeudi 17 novembre. Nicolas Sarkozy se dit plutôt satisfait. "Je suis content", a-t-il dit avant de préciser : "Le risque de ces débats, c'est l'accident industriel. Je ne crois pas qu'on puisse gagner l'élection au cours de ces émissions, mais on la peut perdre en tout cas".

François Fillon y croit plus que jamais

Du côté d'Alain Juppé, pas de moment de relâchement. Ses soutiens savent que la victoire est à portée de main pas encore acquise. "Il faut rester mobilisé jusqu'au bout", exprime un militant. Devant ses soutiens, François Fillon souligne désormais sa remontée dans les sondages. "À deux jours de l'élection, les Français commencent à savoir de quoi on parle", a-t-il confié. Et après avoir beaucoup parlé, il lève son verre à une qualification espérée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, lors du dernier débat de la primaire à droite sur France 2, jeudi 18 novembre 2016.
Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, lors du dernier débat de la primaire à droite sur France 2, jeudi 18 novembre 2016. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)