Primaire de la droite : J-F Poisson déjà hors-jeu ?

Jean-Frédéric Poisson, candidat à la primaire de la droite et du centre, a provoqué un tollé en parlant de la "soumission d'Hillary Clinton aux lobbys sionistes".

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

À peine connu, déjà dans la tempête. C'est une phrase dans une longue interview donnée à Nice-Matin qui a mis le feu aux poudres. Jean-Frédéric Poisson y critique Hillary Clinton dont la "proximité avec les super-financiers de Wall Street et sa soumission aux lobbies sionistes sont dangereuses pour l'Europe et la France" selon lui.

"Intolérable" pour le Crif

Ces propos ont été immédiatement jugés antisémites par le Crif et en fin d'après midi, le candidat s'excusait. S'il exprime des regrets, dans une lettre envoyée au Crif, il ne rejette rien, sur le fond. Pour le président du Crif, c'est intolérable de la part d'un candidat à la primaire. Jean-Frédéric Poisson n'a pas eu besoin de signatures pour être candidat à la primaire de la droite, car il est le successeur de Christine Boutin à la tête du Parti chrétien-démocrate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Frédéric Poisson, le 17 octobre 2016, à Paris.
Jean-Frédéric Poisson, le 17 octobre 2016, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)