Primaire à droite : la bataille au sein des Républicains s'est accélérée

Jean-François Copé a annoncé sa candidature à la primaire de la droite ce dimanche 14 février sur France 2. C'est le 7e candidat déclaré.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

À neuf mois de la primaire de la droite et du centre, le parti les Républicains a enregistré de nouvelles candidatures : Copé dimanche 14 février sur France 2, dans quelques jours Bruno Le Maire et probablement NKM. Et des ralliements également avec Jean-Pierre Raffarin par exemple qui a annoncé soutenir Alain Juppé. Dans ce contexte, Nicolas Sarkozy, pas encore officiellement candidat, tente de contenir ses rivaux en imposant un projet qu'il veut imposer à tous les candidats.

L'obsession de la primaire

Le problème, c'est qu'aucun de ses concurrents ne veut en entendre parler. Pour eux, il n'y a qu'une chose qui compte, la primaire. C'est elle qui devra trancher entre les candidats et les projets. Face à ces difficultés, l'ancien président ne va-t-il pas être obligé de se lancer plus tôt ? Est-ce qu'il n'y a pas aujourd'hui plus d'inconvénients que d'avantages à être à la tête du parti ? Il va devoir répondre à ces questions dans les semaines à venir. Cela s'annonce d'autant plus tendu que tous sont convaincus que celui qui gagnera cette primaire aura ensuite de très fortes chances d'être élu président de la République.

Le JT
Les autres sujets du JT