Primaire à droite : déjà sept candidats déclarés

Dimanche, Jean-François Copé se portait candidat à la primaire à droite, avec la ferme intention de mettre des bâtons dans les roues à Nicolas Sarkozy.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Jean-François Copé annonçait dimanche 14 février sa candidature à la primaire à droite et devient ainsi le septième prétendant à l'investiture pour la présidentielle de 2017. "Je crois que je suis prêt", a-t-il déclaré, invité du 20 heures de France 2. Une annonce une semaine après avoir échappé à la mise en examen dans l'affaire Bygmalion. Alain Juppé, François Fillon, Hervé Mariton, Frédéric Lefebvre, Jean-Frédéric Poisson, Nadine Morano et maintenant Jean-François Copé. On attend aussi Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet.

"Une équipe de foot"

Le président Nicolas Sarkozy, lui, attend son heure. "Rassembler c'est difficile et pourtant c'est indispensable", lance-t-il justement dimanche 14 février sur le plateau du 20 heures de TF1. En 2011, la primaire socialiste avait réuni six candidats. "Ils sont sept, ils vont bientôt être dix, si ce n'est onze. C'est une équipe de foot, ce n'est plus une primaire", ironise Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, lundi matin sur France Info. Dis ou onze, la partie sera vraiment lancée quand le président du parti annoncera sa candidature pour l'élection des 20 et 27 novembre prochains.

Le JT
Les autres sujets du JT