Primaire de la droite : cinq choses à savoir sur l'ultime débat télévisé entre François Fillon et Alain Juppé

TF1, France 2 et France Inter organisent jeudi le débat de l'entre-deux tours qui opposera les deux qualifiés à la primaire de la droite, Alain Juppé et François Fillon. 

L\'affiche annonçant le débat d\'entre-deux tours de la primaire de la droite, qui verra s\'affronter, jeudi 24 novembre, Alain Juppé et François Fillon.
L'affiche annonçant le débat d'entre-deux tours de la primaire de la droite, qui verra s'affronter, jeudi 24 novembre, Alain Juppé et François Fillon. (DR)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nom de code : "Le Grand Débat". Médias partenaires : TF1, France 2 et France Inter. Date de l'opération : jeudi 24 novembre à 21 heures. Participants : François Fillon et Alain Juppé. Les deux finalistes de la primaire de la droite s'affrontent dans un duel inédit, trois jours avant le scrutin du deuxième tour. Dans le rôle de l'outsider, le maire de Bordeaux, qui, avec ses 28,6% de suffrages, aura fort à faire pour rattraper les 44,1% du député de Paris. Couleur du plateau, thèmes abordés, égalité du temps de parole... Franceinfo vous dit tout du dernier (et décisif) débat de la primaire de la droite. 

>> Primaire de la droite : regardez et commentez en direct le débat entre François Fillon et Alain Juppé sur France 2

Qui seront les médias et journalistes présents ?

Dans le rôle des modérateurs du débat : trois journalistes. Gilles Bouleau, présentateur du JT de TF1, David Pujadas, présentateur du JT de France 2, et Alexandra Bensaid, journaliste spécialiste des questions économiques à France Inter, animeront les échanges. 

Facebook se glissera aussi dans le dispositif puisque les téléspectateurs et les auditeurs pourront poser des questions aux candidats en amont et pendant le débat, sur les sites ou les pages Facebook de TF1, France 2 et France Inter. Les questions seront relayées par les journalistes au cours du débat. Alain Juppé et François Fillon, ou leur entourage, pourront également participer, s'ils le souhaitent, à des Facebook Live dans les coulisses de l'émission. 

Comment va être arbitré le débat ?

Comme à chaque fois, les régles d'égalité de temps de parole entre les deux candidats sont strictes. Alain Juppé comme François Fillon auront le droit à 1 minute 30 d'introduction en début d'émission. C'est le maire de Bordeaux qui a été tiré au sort pour ouvrir le bal. En fin d'émission, les deux prétendants auront 2 minutes pour conclure. Là encore, le tirage au sort a désigné Alain Juppé pour commencer. Néanmoins, pour répondre à la première question, c'est François Fillon qui débutera. Au cours du débat, chacun aura 2 minutes pour répondre et pourra interpeller l'autre à sa convenance. 

Un écran géant situé en face des candidats et derrière le public permettra aux deux qualifiés de contrôler leur temps de parole ainsi que celui de leur adversaire. 

A quoi va ressembler le plateau ?

Alors que les répétitions se sont succédé mercredi 23 novembre, plusieurs journalistes ont révélé sur Twitter à quoi ressemblerait le plateau. Deux couleurs se détachent nettement : un rouge qui tire parfois au violet et du bleu. 

Les candidats seront debout derrière des pupitres non transparents et placés face à face, légèrement en biais. Sachez que deux mètres, très exactement, les sépareront. Le positionnement a fait, là aussi, l'objet d'un tirage au sort, et c'est François Fillon qui sera placé à gauche du point de vue du téléspectateur. 

Qui sera présent dans le public ? 

L'émission, diffusée en direct, accueillera du public. Mais il risque d'y avoir peu de places pour ceux qui ne font pas partie de l'entourage des candidats. En effet, il y a 60 places disponibles, mais chaque état-major disposera de 24 places dans les gradins et dans l'axe de vision de son candidat. 

Avant de pénétrer sur le plateau, Alain Juppé et François Fillon seront filmés à leur descente de voiture jusqu'à leur loge. 

Quels vont être les thèmes abordés ?  

Plus que la couleur du plateau, ce sont bien sûr les thèmes abordés qui vont retenir l'attention des téléspectateurs. Au programme : 1h30/1h40 d'émission pour passer en revue trois grands sujets. La première séquence sera consacrée à la fonction présidentielle, avec cette question : quel président serez-vous ? Deuxième séquence :  des sujets économiques, sociaux et sociétaux. Enfin, le débat devrait se conclure sur la vision de la France, qui sera aussi l'occasion de parler de politique étrangère. Aux téléspectateurs ensuite de se faire leur idée.