Nicolas Sarkozy se retire de la politique

Les résultats de la primaire de la droite hier, dimanche 20 novembre, ont mis en avant la défaite cuisante de Nicolas Sarkozy, deux ans après son retour dans l'arène politique.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

Sa décision est sans appel : lors d'un discours prononcé dimanche soir, 20 novembre, Nicolas Sarkozy a annoncé se retirer de la vie politique française, comme il l'avait déjà dit... en 2012. Le candidat ne s'attendait certainement pas à être balayé dès le premier tour de la primaire. Humilié, Nicolas Sarkozy reconnaît sa défaite et annonce dans son QG qu'il s'éloigne de la vie politique. "Il est temps pour moi d'aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques."

L'homme politique

L'ancien président de la République a déclaré n'avoir "aucune amertume" ni "aucune tristesse". Mais est-ce réellement la fin des ambitions politiques de Nicolas Sarkozy ? En 2012, au soir de sa défaite à la présidentielle face à François Hollande, il avait eu cette déclaration : "Ma place ne pourra plus être la même après 35 ans de mandats politiques. Mon engagement dans la vie de mon pays sera désormais différent." Deux ans plus tard, il est revenu pour prendre les rênes de l'UMP et s'est lancé le pari fou de revenir à l'Élysée. La case de la primaire lui aura été fatale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy, à Paris, le 20 novembre 2016.
Nicolas Sarkozy, à Paris, le 20 novembre 2016. (MAXPPP)