Les retournements de veste chez les Républicains

En politique, il faut bien savoir choisir sa veste. L’œil du 20 heures a enquêté sur ses élus Républicains qui changent de courants comme de chemises.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

D’abord il y a ceux qui l’ont retourné comme Christian Jacob qui affirmait en 2010 que Jean-François Coppé a l’étoffe pour être président en 2017. Mais en août 2016, il se rallie finalement à Nicolas Sarkozy. Autre changement de costume, Éric Ciotti annonçait soutenir François Fillon pour 2017 mais depuis l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy, Eric Ciotti s’est rallié à l‘ancien président de la République. Nathalie Saint-Cricq, journaliste politique à France 2 explique que "le dénominateur commun c’est qu’il pense aller vers la victoire".

Juppé en tête dans les sondages

Mais la plus grande victime de la mode c’est peut-être Pierre Lellouche, il a réussi à enfiler deux vestes en même temps. Avril 2016, il offre son parrainage à François Fillon mais à la fin de l'été il apparait au défilé des soutiens de Nicolas Sarkozy. Les derniers sondages le donnent derrière Alain Juppé. Les ralliements à Nicolas Sarkozy se font au rythme d’un part jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Christian Jacob à l'Assemblée nationale le 31 mars 2015.
Christian Jacob à l'Assemblée nationale le 31 mars 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)