Le président de l'UDI appelle ses militants à boycotter la primaire de la droite

Jean-Christophe Lagarde l'a annoncé vendredi sur Radio Classique.

Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, le 22 janvier 2016 à Paris.
Le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, le 22 janvier 2016 à Paris. (YANN KORBI / CITIZENSIDE.COM / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'UDI prend un peu plus ses distances avec le parti Les Républicains. Invité de Radio Classique, vendredi 11 mars, le président de la formation de centre-droit, Jean-Christophe Lagarde, a appelé ses militants à "refuser de participer" à la primaire de la droite en vue de 2017.

Dans un entretien paru jeudi dans Paris Match, il avait déjà laissé entendre que sa formation ne présenterait pas de candidat lors du scrutin.

Vers une candidature en solitaire ?

Les quelque 23 000 adhérents de l'UDI doivent décider d'ici le 20 mars, par vote électronique, de leur stratégie vis-à-vis de la primaire organisée les 20 et 27 novembre. "Il y aura (...) un vote la semaine prochaine des militants de l'UDI et je les invite à refuser à participer à la primaire. Nous allons préparer notre projet présidentiel et législatif, investir nos candidats aux élections législatives et si, après leur primaire, [Les Républicains] souhaitent discuter, nous discuterons, sinon, évidemment, nous assumerons nos différences politiques", a déclaré Jean-Christophe Lagarde.

Il n'exclut donc pas la possibilité, au premier tour de l'élection présidentielle de 2017, la présence d'un candidat UDI "que les militants choisiront le moment venu si ses idées ne sont pas prises en compte"