Geoffroy Didier annonce sa candidature à la primaire de la droite

Proche de Brice Hortefeux, l'élu francilien veut renforcer les moyens de la police et de la justice, et rendre obligatoire l'école maternelle dès 3 ans.

Geoffroy Didier, en juin 2015.
Geoffroy Didier, en juin 2015. (PHILIP CONRAD / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La liste des prétendants à la primaire de la droite continue de s'allonger. Geoffroy Didier, vice-président Les Républicains de la région Ile-de-France, annonce sa candidature, mercredi 30 mars, dans une interview à Direct Matin"Je suis candidat à la primaire de la droite pour proposer une manière neuve d'être et de faire, un retour aux sources de l'engagement par l'écoute, le respect, le mérite et le bon sens", explique-t-il.

Agé de 39 ans, Geoffroy Didier, proche de Brice Hortefeux, se dit confiant concernant les parrainages nécessaires pour concourir à cette primaire (au moins 20 parlementaires et au moins 2 500 adhérents et 250 élus répartis sur un minimum de 30 départements) : "Les parlementaires sauront reconnaître ceux qui méritent d'être soutenus et ceux qui ne le méritent pas." Face aux autres candidats, il fait de sa relative jeunesse un argument : "Tous les autres candidats ont un point commun : ils sont tous sortants. Ils ont tous déjà gouverné et la France ne va pas bien pour autant", lâche-t-il.

Limiter les allocations "à 75% du smic"

Sur le fond, l'élu plaide notamment pour un renforcement des moyens de la police et de la justice, pour l'école maternelle obligatoire dès 3 ans et une limitation des allocations "à 75% du smic".

La primaire de la droite compte déjà une dizaine de candidatures, dont Alain Juppé, François Fillon, Bruno Le Maire, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Nadine Morano. Nicolas Sarkozy pourrait se déclarer en septembre.