François Fillon et Alain Juppé : un duel à distance.

Le ton est encore monté entre les deux finalistes de la primaire de la droite et du centre. Alain Juppé accuse François Fillon d'être soutenu par l'extrême-droite.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Une salle chauffée à blanc, ce mardi 22 novembre, à Lyon (Rhône) pour le premier meeting de François Fillon pour sa qualification au second tour à la primaire de la droite. C'est en grand favori de cette primaire qu'il monte sur scène et il assume ces positions en matière d'économie. Démonstration de force avec cette image : François Fillon entouré de ses soutiens et de ses ralliés : Laurent Wauquiez le sarkozyste, ou encore Bruno Le Maire.

Attaques sur les programmes

Pendant ce temps à Toulouse (Haute-Garonne), une salle plus petite, mais pleine à craquer. 900 personnes autour d'Alain Juppé flanqué de ses nouveaux soutiens et une nouvelle surprise : Isabelle Juppé, la femme du maire de Bordeaux (Gironde), venue sur scène pour dépeindre son mari en protecteur de la nation. Un répit de douceur avant l'attaque frontale contre François Fillon : "j'observe que les soutiens d'extrême-droite arrivent en force dans son équipe", a-t-il déclaré. François Fillon s'est défendu sur cette polémique ce mercredi 23 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon et Alain Juppé s\'affrontent lors du dernier débat de la primaire à droite, jeudi 24 novembre 2016.
François Fillon et Alain Juppé s'affrontent lors du dernier débat de la primaire à droite, jeudi 24 novembre 2016. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)