François Fillon à propos de l'IVG : "C'est un droit sur lequel personne ne reviendra"

France 2 s'interroge sur les raisons de cette controverse et sur les déclarations exactes de François Fillon face à l'IVG.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans son livre "Programme", François Fillon a écrit que l'IVG était un "droit fondamental", mais il revient sur ses propos neuf mois plus tard. En juin 2016, l'ancien Premier ministre déclare avoir "commis une erreur" dans son livre. "Ce que je voulais dire, c'est que c'est un droit sur lequel personne ne reviendra." Un revirement qu'il a déjà justifié sur le plateau de France 2 en octobre dernier : "Ce sont mes convictions personnelles. Je suis capable de faire la différence entre ses convictions et le bien public, l'intérêt général. Je considère que l'intérêt général est de ne pas rouvrir ce débat."

Le clan Juppé épingle le "conservatisme" de François Fillon

Les partisans d'Alain Juppé n'en démordent pas et considèrent son attitude comme ambigüe."Avoir un président qui à titre personnel, est contre l'avortement, c'est bien la définition du conservatisme". Des attaques que le clan Juppé justifie par le soutien de la Manif pour tous et des milieux catholiques à François Fillon.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, candidat à la primaire de droite, à Paris.
François Fillon, candidat à la primaire de droite, à Paris. (THOMAS SAMSON / POOL)