Regardez l'intégralité de l'interview de François Fillon dans le journal de 20 heures de France 2

François Fillon, désormais leader de la droite après sa victoire lors de la primaire de la droite, était l'invité de David Pujadas lundi soir sur France 2. 

Voir la vidéo
avatar
Carole BélingardFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Il est le grand vainqueur. François Fillon a très nettement remporté la primaire de la droite, dimanche 27 novembre, face à Alain Juppé. L'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy sera le champion de son camp à l'élection présidentielle de 2017, avec de bonnes chances de l'emporter face au FN et à une gauche atomisée.  L'ancien Premier ministre est l'invité, lundi 28 novembre, du JT de 20 heures de France 2. 

François Fillon est en tête avec 66,5% des voix, contre 33,5% pour Alain Juppé, selon les derniers résultats partiels publiés par la Haute autorité de la primaire.

Quelque 4 299 861 personnes ont voté à ce second tour de la primaire de la droite, à la dernière actualisation à 4 heures, lundi, 10 008 bureaux de vote ayant été dépouillés, sur 10 229. La participation est en hausse, puisqu'au premier tour, 4 298 097 personnes s'étaient déplacées.

François Fillon devancerait Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle si celle-ci avait lieu aujourd'hui, avec 26% contre 24%, loin devant, notamment, François Hollande ou Manuel Valls (9%), selon un sondage Harris Interactive diffusé dimanche.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#PRESIDENTIELLE

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

22h54 : "Il ne peut y avoir aucune confrontation politique au sein d'une primaire entre le Président de la République et le Premier ministre."

Lors d'un point presse à Tunis, le Premier ministre a répondu à une question sur son renoncement à concourir à la primaire de la gauche, après un week-end tendu au sein du couple exécutif.




(CITIZENSIDE / Mahmoud Ben Moussa)

22h51 : Invité du 20 heures de France 2, François Fillon a déclaré : "Je prends l'engagement de faire en sorte que toutes les personnes qui doivent être protégées, qui ont des revenus modestes ou moyens, ne seront pas moins bien remboursées". Voici sa déclaration.

(FRANCE 2)

21h41 : Après la large victoire de François Fillon à la primaire de la droite, le journaliste de Clément Le Goff est parti à la rencontre des électeurs de l'ancien Premier ministre vivant en zone rurale.

(FRANCE 2)

21h12 : Voici le point sur l'actualité en milieu de soirée :

L'auteur présumé d'une attaque sur un campus de l'université de l'Ohio a utilisé un couteau de boucher et une voiture pour blesser des passants. Les autorités américaines n'écartent aucune hypothèse y compris celle d'un acte de "terrorisme". Le suspect, un Somalien, a été abattu, et au moins huit personnes ont été blessées.

• Interrogé sur France 2 sur un possible "infléchissement" de son programme, François Fillon a répondu : "Non. Je ne suis pas candidat pour m'asseoir dans un fauteuil à l'Elysée et attendre que le temps passe. Je suis candidat pour redresser mon pays". Vous pouvez revoir l'interview en intégralité ici.

• Après un mano à mano avec François Hollande tout au long du week-end, Manuel Valls est rentré dans le rang et a exclu de démissionner au nom de son "sens de l'Etat". Il a assuré qu'il n'affronterait pas le président lors de la primaire organisée par le PS en janvier.

• La France, aidée par les Etats-Unis, a mené récemment en Libye une frappe aérienne contre Mokhtar Belmokhtar. Le jihadiste a probablement été tué, selon un responsable américain. Une annonce à prendre avec prudence.

20h32 : "C'est le début de la fin de la Sécurité sociale."

Invité de notre radio ce soir, Jean-Claude Mailly a fait part de son inquiétude sur l'avenir de l'assurance-maladie. "Il n'y aurait plus d'égalité de droit en matière d'accès aux soins."

20h20 : Interrogé sur le remplacement de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, François Fillon assure que le sujet n'a pas été tranché.

franceinfo geste francois fillon debat

20h37 : "Toutes les personnes qui doivent être protégées, les plus modestes, ne seront pas moins remboursées demain qu'aujourd'hui", assure François Fillon, au sujet de la santé.

20h14 : "Je ne suis pas candidat pour être assis dans un fauteuil à l'Elysée et attendre que le temps passe. Je suis candidat pour redresser mon pays."

Interrogé sur son programme, et sur un possible "assouplissement", François Fillon assure que sa priorité est de "redresser" la France.

20h16 : "J'ai toujours pensé que je serais au second tour, car le projet que j'ai bâti avec les Français, je savais qu'il répondait à leur demande."

Le vainqueur de la primaire de la droite est l'invité du JT de 20 heures de France 2.

20h07 : Scolarité obligatoire dès 5 ans, sortie des 35 heures... Le député de Paris a été le premier à présenter son programme. Voici trois propositions phares de François Fillon.

(FRANCEINFO)

20h05 : Il a été élu avec 66,5 % des voix à la primaire de la droite. Comment l'ancien Premier ministre est-il passé de "mister nobody" à candidat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017 ? Notre journaliste Clément Parrot raconte son ascension dans cet article,

franceinfo geste francois fillon

20h08 : Le vainqueur de la primaire de la droite, François Fillon, est l'invité du journal de 20 heures de France 2. Vous pouvez suivre son interview dans notre direct.

François Fillon, 27 novembre 2016 à Paris, après sa victoire à la primaire de la droite.

(ERIC FEFERBERG / AFP)

19h44 : "Je n'ai pas fini mes consultations et n'ai pris aucune décision", annonce François Fillon à l'AFP à propos de l'annonce, par des sources internes du parti, de la nomination de Bernard Accoyer à la tête des Républicains.

19h29 : L'ancien président de l'Assemblée nationale aurait le titre de "secrétaire général". Cette information pourrait être confirmée par François Fillon lors du journal de 20 heures de France 2, ce soir, dont il est l'invité.

19h29 : Bernard Accoyer remplacerait Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, indiquent des sources du parti à l'AFP.

19h17 : Une véritable opération de "conquête" pour Marine Le Pen, puisque ces territoires l'ont souvent boudée dans les urnes, analyse Le Parisien. A la Réunion, comme à Mayotte, le FN n'a pas dépassé les 3 % aux premiers tours des élections départementales et régionales de 2015.

19h14 : 🖊 Actuellement en déplacement à #LaRéunion puis à #Mayotte, je présente mon projet pour l'#OutreMer :… https://t.co/PQDLrq7YKK

19h14 : La présidente du Front national, Marine Le Pen, est en déplacement depuis hier en Outre-Mer. A La Réunion aujourd'hui, elle se rendra à Mayotte mercredi.

18h35 : Une décision toutefois trop hâtive selon le président UDI Jeunes, Aurélien Sebton. Interrogé par RTL, il assure : "Emmanuel Macron, pour le moment, c'est une posture. Cet engagement intervient beaucoup trop tôt car on ne sait pas ce qu'il va proposer au pays et si cela est compatible avec le centre."

18h32 : Nous avons toujours eu des valeurs communes : la République, le respect de l'autre, l'écoute et le dialogue". Une partie des Jeunes de l'UDI a annoncé son ralliement à Emmanuel Macron sur Facebook.




(JEUNES UDI)

18h13 : Il est 18 heures, voici le point sur l'actualité :




Le jihadiste Moktar Belmokhtar aurait été tué par une frappe française. C'est ce qu'indiquent le Wall Street Journal et un responsable américain, cité par l'AFP. Les autorités françaises n'ont pas confirmé.





Un nouveau cas de grippe aviaire a été détecté à Marck (Pas-de-Calais), chez des canards sauvages utilisés pour la chasse.





Le parquet fait appel de la condamnation de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, pour la mort de la petite Fiona en 2013. Cécile Bourgeon a été condamnée à 5 ans de prison, son ex-compagnon à 20 ans vendredi dernier, par la cour d'assises du Puy-de-Dôme.





Il y a encore quelques semaines, personne ne l'attendait. François Fillon a pourtant réussi à s'imposer à la primaire de la droite. Voici comment dans cet article. Au contraire, Alain Juppé était le favori des sondages. Nous vous racontons sa chute dans cet article.

17h58 : Les résultats définitifs de la primaire de la droite sont tombés. Au total, 4 384 752 personnes ont voté au second tour. François Fillon a recueilli 66,5% des suffrages, contre 33,5% pour Alain Juppé.

16h32 : Cette déclaration de Manuel Valls clôt un week-end de tension au sommet de l'exécutif. Après ses déclarations dans le Journal du Dimanche, où il menaçait de se présenter contre François Hollande, la rumeur de sa démission ou de son limogeage avait couru hier en fin de journée.

16h27 : Manuel Valls écarte une démission en soulignant être "chef du gouvernement" et avoir "le sens de l'Etat".

16h05 : L'Élysée vous informe que Hollande et Valls ont déjeuné dans une "ambiance tout à fait cordiale et studieuse"

16h04 : - François, j'insiste. Tu dois y aller, vraiment.- Mais non, Manuel, pas du tout. C'est toi le meilleur.#cordialetstudieux

16h04 : Limite "chaleureuse et conviviale". cc @CaroVigoureux @Barbara_Stec https://t.co/WCUELOUww9

16h06 : Sur Twitter, le communiqué de l'Elysée sur "l'ambiance cordiale et studieuse" du déjeuner Valls-Hollande fait sourire les journalistes politiques.

15h31 : : L'Elysée vient de communiquer sur ce déjeuner entre Manuel Valls et François Hollande. Malgré les tensions de ces derniers jours, il se serait déroulé dans "une ambiance tout à fait cordiale et studieuse". Une affirmation très diplomatique à prendre, bien sûr, avec quelques pincettes.

15h31 : Quand devrait-on avoir davantage d'info sur le contenu de ce déjeuner?

15h24 : Info F2: François #Fillon a reçu un coup de téléphone de félicitations d'Angela Merkel (entourage Fillon) @franceinfoplus

15h24 : Selon les informations de France 2, François Fillon a reçu un coup de fil d'Allemagne aujourd'hui.

15h05 : C'est l'autre gagnant de la primaire. La Poste, qui s'est chargée d'encaisser les pièces récoltées dans les bureaux de vote, va toucher 750 000 euros. Elle avait signé avec la Haute Autorité un contrat lui accordant une commission de 8%, plafonnée à 750 000 euros.

14h46 : Le déjeuner entre François Hollande et Manuel Valls est terminé. Le Premier ministre vient de quitter l'Elysée, sans faire de déclaration.

14h54 : @anonyme : Oui. Hier soir, sur France 2, le candidat du mouvement La France insoumise a dit quelques mots sur ce vote. "Cette décision m'honore, j'en suis très heureux", a-t-il déclaré. Voici la vidéo :




14h44 : Bonjour, Mélenchon a-t-il fait une déclaration suite au vote des militants du PCF en sa faveur ? Merci.

14h40 : Les critiques contre François Hollande fusent. Certaines viennent même du Premier ministre, Manuel Valls, dont la candidature face à François Hollande, à la primaire de la gauche, devient une hypothèse sérieuse. Saurez-vous reconnaître les mots de Manuel Valls et ceux des (vrais) opposants du chef de l'Etat ? Faites le test.

14h32 : Avec plus de 8 millions de participants à la primaire de la droite, le parti Les Républicains devrait empocher plus de 17 millions d'euros. A quoi va servir ce "trésor de guerre" ? Elements de réponse dans notre article.

14h26 : Bravo à @FrancoisFillon pour sa victoire et @alainjuppe pour sa campagne. Ce soir, c'est la droite républicaine et le centre qui gagnent !

14h26 : @anonyme : C'est peu probable. Tous les leaders de la droite - à l'exception d'Henri Guaino - ont salué la victoire de François Fillon. Nathalie Kosciusko-Morizet l'a chaudement félicité hier soir sur Twitter.

14h26 : Bonjour ! Avec la victoire de Filllon, conservateur comme le dise certains, peut-on s'attendre de voir des hommes et femmes de droite (je pense a NKM) rejoindre une voix plus proche de leurs convictions comme celle que veut incarner Macron ?

14h18 : Le président de la Haute Autorité des primaires citoyennes veut que François Hollande y participe. "Aucun candidat ne peut se revendiquer du Parti socialiste s'il ne passe pas par la primaire, y compris le président sortant", a déclaré Thomas Clay, proche d'Arnaud Montebourg.

14h15 : Il est 14 heures, voici le point sur l'actualité :




Un nouveau cas de grippe aviaire a été détecté à Marck (Pas-de-Calais), chez des canards sauvages utilisés pour la chasse.





Le parquet fait appel de la condamnation de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, pour la mort de la petite Fiona en 2013. Cécile Bourgeon a été condamnée à 5 ans de prison, son ex-compagnon à 20 ans vendredi dernier, par la cour d'assises du Puy-de-Dôme.





Il y a encore quelques semaines, personne ne l'attendait. François Fillon a pourtant réussi à s'imposer à la primaire de la droite. Voici comment dans cet article. Au contraire, Alain Juppé était le favori des sondages. Nous vous racontons sa chute dans cet article.





• #PRESIDENTIELLE "Il n'y aura pas de primaire entre le président et le Premier ministre", a affirmé Stéphane Le Foll, ce matin. Le porte-parole du gouvernement a réagi à une possible candidature de Manuel Valls à la primaire à gauche.

13h24 : Manuel Valls est arrivé à l'Elysée pour déjeuner avec François Hollande. Un tête à tête traditionnel qui s'annonce tendu après les déclarations du week-end.

13h02 : "Ce pays, dans la crise qu'il traverse, a besoin d'être gouverné, gouverné avec la cohésion par les deux têtes de l'exécutif, sinon, je trouverais ça assez irresponsable."




Sur franceinfo, Benoît Hamon a commenté les tensions entre Valls et Hollande.

12h34 : "Thatcher français", "sérieux", "catholique assumé"... Notre journaliste Robin Prudent a épluché la presse internationale ce matin pour voir ce qu'elle pense de François Fillon.




(CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

12h20 : La victoire de Fillon, le testament de Juppé, les tensions entre Valls et Hollande... Voici les 5 infos de la présidentielle aujourd'hui.

12h09 : Vainqueur de la primaire, François Fillon est l'invité du journal de 20 heures de France 2 ce soir.

12h03 : Voici les principaux titres d'actualité à midi.

Personne ne l'attendait. François Fillon a pourtant réussi à s'imposer à la primaire de la droite. Voici comment dans cet article. Au contraire, Alain Juppé était le favori des sondages. Nous vous racontons sa chute dans cet article.


• #PRESIDENTIELLE "Il n'y aura pas de primaire entre le président et le Premier ministre", a affirmé Stéphane Le Foll, ce matin. Le porte-parole du gouvernement a réagi à une possible candidature de Manuel Valls à la primaire à gauche.

Le parquet fait appel de la condamnation de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, pour la mort de la petite Fiona en 2013. Cécile Bourgeon a été condamnée à 5 ans de prison, son ex-compagnon à 20 ans vendredi dernier, par la cour d'assises du Puy-de-Dôme.

11h54 : L'UDI Jeunes rejoint #Macron par "convergences dans la vision, les idées et les principes mis en avant"