Nicolas Sarkozy dédicace son livre à ses fans : "il est plus abordable, plus sympa, plus apaisé"

L'ancien président était attendu par de nombreuses personnes au sein de la librairie Lamartine, dans le16e arrondissement de la capitale, pour une séance de dédicaces de son dernier livre "La France pour la vie".

Nicolas Sarkozy, lors d'une séance de dédicaces à la librairie Lamartine dans le 16e arrondissement de Paris, le 29 janvier 2016.
Nicolas Sarkozy, lors d'une séance de dédicaces à la librairie Lamartine dans le 16e arrondissement de Paris, le 29 janvier 2016. (CLEMENT PARROT / FRANCETV INFO)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il n'est pas 16 heures, vendredi 29 janvier, que déjà le trottoir devant la librairie Lamartine, dans le 16e arrondissement de Paris, se remplit d'une centaine de personnes. Nicolas Sarkozy doit y tenir une séance de dédicaces. Militants et fans de l'ancien président sont venus pour obtenir une petite signature (voire quelques mots) sur la première page du dernier livre de Nicolas Sarkozy, La France pour la vie (éd. Plon).

A l'arrivée de l'ancien président, vers 16h15, un groupe d'adolescentes se met à pousser des cris hystériques dignes d'un concert du groupe One Direction avant que l'ensemble de la file se mette à scander des "Nicolas ! Nicolas !" Le public se compose de sympathisants de droite et d'admirateurs.

Ils sont venus pour voir une star

Anatole, 17 ans, l'admet : il est venu surtout pour obtenir un selfie de l'ancien chef d'Etat. Quant à Olivier, retraité, il se dit prêt à attendre deux ou trois heures s'il le faut. "Quand on est fan, on est fan", lâche-t-il. Marie-Odile, qui n'est pas sarkozyste, reconnaît qu'elle est venue chercher un autographe car il s'agit de quelqu'un de connu : "De même que j'ai une dédicace de Charles Aznavour, j'aime bien avoir les dédicaces de l'auteur quand j'achète un bouquin."

Pour beaucoup, il s'agit surtout de rencontrer la star Sarkozy, prendre une photo avec lui, échanger quelques mots. Et les quelques secondes accordées par le président des Républicains à chaque lecteur suffisent à leur bonheur. "Ça n'a duré que 2-3 minutes, mais il a été très sympa", confie Brigitte, sourire aux lèvres, en sortant de la librairie avec son exemplaire dédicacé. Cette fan de Nicolas Sarkozy est arrivée dès 13h15 pour faire la queue. "Je suis venu le soutenir, lui dire qu'il doit aller jusqu'au bout", explique de son côté Nicolas, 38 ans, avec ses deux enfants. "Il a été tellement maltraité, trop c'est trop", ajoute Paul, retraité, qui critique l'acharnement judiciaire et médiatique dont serait victime Nicolas Sarkozy.

Un nouvel espoir pour 2017

Dans la file, se trouve également Maxime, 21 ans, qui assure que le dernier livre de Nicolas Sarkozy a carrément changé sa vie. Le jeune entrepreneur affirme qu'il avait le projet de s'installer à Londres (Royaume-Uni). Il avait même pris ses billets, dit-il. Mais il a décidé de les annuler après avoir lu l'ancien président. "J'ai repris confiance pour sa victoire en 2017, explique le jeune homme. Je pense qu'il a vraiment changé sa méthode, il est plus abordable, plus sympa, plus apaisé." Et d'ajouter : "Il a raté des choses, mais je trouve ça important qu'il fasse son mea culpa, il le fait bien et honnêtement."

Dans la file, beaucoup espèrent l'élection en 2017 de celui qu'ils considèrent comme l'homme providentiel. "Son élection redonnerait à la France l'éclat qu'elle avait il y a quelques années, on était quand même moins malheureux, les retraites étaient plus fortes, il y avait plus de travail", estime Olivier. Seule exception rencontrée, Marie-Odile ne souhaite pas une candidature Sarkozy : "Il n'a aucune chance de gagner, il a énervé trop de monde."

A l'intérieur de la librairie, Nicolas Sarkozy enchaîne les signatures. Un sourire, une photo et quelques lignes griffonnées. Pas le temps de s'appesantir. Environ 200 personnes attendent encore dehors. L'équipe de Nicolas Sarkozy s'inquiète d'ailleurs de la quantité d'ouvrages disponibles. Après quelques couacs lors de la sortie de La France pour la vie, l'équipe de communication de Nicolas Sarkozy peut cette fois-ci se féliciter d'avoir réussi son opération marketing.