Les Républicains : une unité de façade?

Les Républicains se mettent en ordre de bataille pour les législatives des 11 et 18 juin prochain. Ils viennent de valider leur programme et ont affiché leur unité ce mercredi 10 mai au matin. Mais qu'en est-il vraiment : réalité ou méthode Coué?

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Aux oubliettes le programme de François Fillon : le Parti Les Républicains le juge désormais trop dur, et propose un nouveau projet pour les législatives : "Nous n'augmenterons pas la TVA. François Fillon avait proposé de le faire, il avait évolué sur le sujet, mais nous avons décidé finalement de ne pas le faire", a détaillé Eric Woerth, secrétaire général du parti Les Républicains.   
Les partisans de Bruno Le Maire et Alain Juppé absents du comité de campagne
La droite et l'UDI veulent s'afficher unies derrière ce projet, et pour ceux qui seraient tentés de rallier Emmanuel Macron, on brandit comme une menace le sort réservé au socialiste Manuel Valls. Après la bérézina des présidentielles, la droite tente de préserver son unité pour la bataille des législatives. Son ambition : imposer une cohabitation au nouveau président, avec François Baroin comme premier ministre. Mais la priorité est-elle partagée par tous? Pas si sûr. Coïncidence ou pas, ce mercredi matin, ni les partisans de Bruno Le Maire ni ceux d'Alain Juppé n'étaient présents à ce comité de campagne. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège du parti Les Républicains, à Paris, le 29 novembre 2016.
Le siège du parti Les Républicains, à Paris, le 29 novembre 2016. (BERTRAND GUAY / AFP)