Les Républicains : "Pas de complicité avec Macron et aucune compromission avec le FN", lance Fasquelle

Les Républicains se choisissent un nouveau président en décembre. L'un des quatre candidats, Daniel Fasquelle, est l'invité politique du Grand Soir 3 ce mercredi 11 octobre.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Laurent Wauquiez est le favori pour présider les Républicains. Il se situe dans une ligne très à droite. Pour son rival à la présidence du parti, Daniel Fasquelle, "attention à ne pas trop nous décaler à droite et à aller chasser sur les terres du FN. Les électeurs préfèreront toujours l'original à la copie".

"Les Républicains doivent être fermes sur les questions de lutte contre l'insécurité et le communautarisme et avoir un message fort dans le domaine économique et social", estime le député du Pas-de-Calais.

"Pas candidat à la présidentielle"

Il trace les frontières du parti telles qu'il les souhaite : "Pas de complicité avec Emmanuel Macron et aucune compromission avec le FN".

Daniel Fasquelle rappelle que, s'il est élu pour cinq ans, il remettra "en jeu son mandat au bout de deux ans et demi" et ne sera "pas candidat à la présidentielle de 2022".

Il reproche à Emmanuel Macron "son autoritarisme, des fautes de comportement, la dépense publique et le coût du travail qui augmentent", ainsi que sa propension à faire "beaucoup de caresses et de douceurs pour ceux qui ont beaucoup d'argent".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat à la présidence des Républicains, Daniel Fasquelle, le 27 août 2017 au Touquet (Pas-de-Calais).
Le candidat à la présidence des Républicains, Daniel Fasquelle, le 27 août 2017 au Touquet (Pas-de-Calais). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)