Législatives 2017 : quel avenir pour la droite?

Les Républicains enregistrent une défaite historique, même si ils ont réussi à limiter la casse avec 130 députés. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour Les Républicains, l'avenir s'assombrit. Avec 13 députés élus, la droite limite la casse, mais ressort profondément divisée. Certains de ses membres refusent tout compromis avec le gouvernement Macron, comme Christian Jacob, élu en Seine-et-Marne ou Éric Ciotti. Il conserve à Nice (Alpes-Maritimes) un bastion de la droite.

Vote de confiance le 4 juillet prochain 

De l'autre côté, les députés Macron compatibles, contre une opposition systématique, emmenés par Thierry Solère, élu en région parisienne, Franck Riester, élu en Seine-et-Marne, ou Guillaume Larrivé, député de l'Yonne. "Je veux être un homme libre et un homme indépendant dans cette Assemblée nationale. Ça veut dire très concrètement que je ne m’interdirai évidemment pas de voter certains textes s’ils vont dans la bonne direction, mais je veux rester aussi une force de proposition", a-t-il détaillé. Premier test pour Les Républicains : le vote de confiance ua gouvernement, le 4 juillet prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Baroin lors d\'un meeting à Vertou, près de Nantes (Loire-Atlantique), le 9 juin 2017.
François Baroin lors d'un meeting à Vertou, près de Nantes (Loire-Atlantique), le 9 juin 2017. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)