REPLAY. Campagne pour la présidence des Républicains : revivez le discours de Laurent Wauquiez au mont Mézenc

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes lance sa campagne, dimanche 3 septembre, trois jours après l'officialisation de sa candidature à la tête de son parti.

Voir la vidéo
avatar
Violaine JaussentFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Début de campagne au grand air pour Laurent WauquiezLe président de la région Auvergne-Rhône-Alpes prononce son premier discours de candidat à la présidence des Républicains, dimanche 3 septembre, à l'occasion de sa traditionnelle ascension du mont Mézenc (Haute-Loire). Regardez son intervention en direct sur franceinfo.

Un discours avant la montée. Cette sixième fête départementale des Républicains de Haute-Loire est marquée par le discours de Laurent Wauquiez, à 14 heures, avant de rejoindre le sommet du Mézenc à partir de 15 heures.

Wauquiez favori. Après un discours de rentrée prononcé, le 30 août, à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur a officialisé sa candidature le 31 août, dans un entretien au Figaro.

Le vote en décembre. L'élection pour la présidence du parti Les Républicains se tiendra les 10 et 17 décembre. Pour l'instant, Laurence Sailliet, Daniel Fasquelle et Florence Portelli sont également candidats.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#LR

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LR

20h36 : Pour faire plus ample connaissance avec lui, (re)lisez notre portrait que nous lui avions consacré fin 2014. A l'époque, nous l'avions baptisé "le troll de l'Assemblée".

20h34 : Un nouveau candidat à la présidence des Républicains : il s'agit de Julien Aubert, député du Vaucluse, qui s'est déclaré ce soir sur CNews. Son mot d'ordre : "il faut absolument rompre avec 20 ou 30 ans de laisser-aller dans ce mouvement qui est un astre mort". Coucou Laurent Wauquiez, le favori du scrutin.






(GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

19h19 : Oups. Laurent Wauquiez a commis un très gros lapsus dans son discours au Mont Mézenc, relève Le Lab d'Europe 1 : "Souvenez-vous de Nicolas Sarkozy qui, à l'époque, était si critiqué mais qui n'a jamais cédé et qui a su réveiller la pensée de la droite face au politiquement correct pour nous amener une de nos plus belles victoires, celle de 2017. Merci à lui d'avoir apporté ce legs à l'histoire de la droite française."

2017 ? Vraiment ?

15h58 : Favori pour la présidence de LR, Laurent Wauquiez n'a pas manqué de citer son mentor, Nicolas Sarkozy. Mais il s'est quelque peu mélangé les pinceaux sur la date de sa victoire à l'élection présidentielle... "Souvenez-vous de Nicolas Sarkozy (...) qui a su réveiller la pensée de la droite face au politiquement correct pour nous amener une de nos plus belles victoires, celle de 2017."

15h43 : "La droite, ça n'est pas fini ! Elle va se relever." Laurent Wauquiez a lancé sa campagne, cet après-midi, trois jours après l'officialisation de sa candidature pour briguer la tête de son parti. Retrouvez son discours en intégralité.




14h54 : Solère qualifie à nouveau Wauquiez de "fossoyeur de la droite" https://t.co/DgbW5swuKi

14h54 : Laurent Wauquiez termine son discours et entonne la Marseillaise. Pendant qu'il prononçait son discours, Thierry Solère, pourtant député du même parti que lui, n'a pas manqué de le critiquer.

14h52 : WAUQUIEZ : Très bon discours j'adhère totalement mais il ne pourra pas rassembler

14h52 : Wauquiez à la présidence de ce parti, c'est l'ouverture à l'extrême droite. C'est dangereux

14h46 : "Nous ne devons plus céder un seul pouce à l'islamisme radical."

Laurent Wauquiez parle maintenant de religion, puis d'immigration. Il utilise aussi l'anaphore "C'est la France".

14h36 : Wauquiez, bon stratège en se mettant en tandem avec une adjointe de Juppé !

14h35 : "Ambitieux", "dynamique", mais aussi "sanguin" et "susceptible"... Laurent Wauquiez peut-il rassembler les Républicains ? Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à (re)lire ce portrait écrit par Margaux Duguet.

14h45 : Laurent Wauquiez n'a pas mâché ses mots contre le président de la République. "Monsieur Macron, un peu de modestie, vous ne marchez pas encore sur l'eau et l'histoire de France n'a pas commencé avec vous", a-t-il lancé.

14h30 : "Nous allons faire équipe ensemble."

Laurent Wauquiez revient sur le tandem qu'il souhaite former avec Virginie Calmels. La première adjointe au maire de Bordeaux a annoncé dans une interview au JDD son alliance avec le candidat. "Rassembler ce n'est pas se renier", affirme-t-il.

14h25 : "Nous avons été trop souvent la droite la plus bête du monde. Les diviseurs nous en avons plus qu'assez et nous ne les laisserons plus gagner !"

Laurent Wauquiez confirme qu'il est candidat à la tête du parti Les Républicains.

14h18 : M. Wauquiez s'en prend au frais de maquillage et au tee shirt de l'OM du Président Macron ! Un peu léger , l'argument de la droite !

14h16 : "Je crois qu'Emmanuel Macron est vide. Il est en marche, mais il ne sait pas où."

Dans son discours, Laurent Wauquiez cible le président français.

14h13 : Finalement, nous retransmettons bien le discours de Laurent Wauquiez, qui prononce son premier discours de candidat à la présidence des Républicains, avant de faire sa traditionnelle ascension du mont Mézenc. Vous pouvez le suivre en direct et en vidéo sur notre site internet.


10h27 : Bonjour @gabbrielle fidèle ! Non, nous ne retransmettrons pas en intégralité le discours de Laurent Wauquiez prévu à 14 heures. En revanche, je relaierai dans ce direct ses phrases marquantes.

10h19 : Bonjour Violaine! Allez-vous retransmettre le discours de L.Wauquiez?

10h20 : Le pas décidé, le regard vers l'horizon... et les caméras jamais très loin. Cet après-midi, c'est encore au sommet du mont Mézenc, en Auvergne, que Laurent Wauquiez va faire sa rentrée politique. Mais cette année, l'ascension prend une allure particulière : le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes y lancera officiellement sa campagne pour la présidence du parti Les Républicains.

Prendre de la hauteur pour faire passer un message politique n'a rien de nouveau. Notre journaliste Raphaël Godet revient sur cinq pèlerinages politiques en altitude.