Les mesures anti-djihad du gouvernement

DECRYPTAGE | Le plan de lutte du gouvernement contre les filières, qui vise à enrayer le flux de candidats au djihad et à lutter contre la "radicalisation violente", doit être présenté ce mercredi en conseil des ministres. Bernard Cazeneuve, qui sera l'invité de France Info mercredi matin, les détaillera mais France Info a pu y avoir accès.

(Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

La
question de la présence de combattants français en Syrie a été relancée ce
week-end avec la libération des quatre journalistes français qui ont indiqué
que certains de leurs geôliers en Syrie parlaient français
. La France va
prendre "toutes les mesures pour dissuader, empêcher, punir ceux ou celles
qui seraient tentés d'aller livrer des combats là où ils n'ont pas leur
place
", a expliqué le chef de l'Etat dans un discours à l'Institut du
monde arabe.

Ce
mercredi, le plan de lutte contre les filières djihadistes – adopté en mars
dernier – doit être présenté en conseil des ministres. France Info a pu avoir
accès aux principales mesures de ce plan qui présente trois volets. Il s'agit
de couvrir "l'intégralité du spectre de la chronologie ", explique une
source gouvernementale.

Empêcher le départ des djihadistes français
vers la Syrie

Les préfets vont avoir instruction d'inscrire
"en amont" les candidats au djihad identifiés par la police ou le
renseignement intérieur sur le fichier FPR (fichier des personnes recherchées)
et le fichier européen SIS (système d'information Schengen).Les candidats au
djihad identifiés par la police ou le renseignement intérieur pourront
être privés de passeport.Une nouvelle circulaire pour permettre aux
parents de s'opposer à la sortie du territoire de leurs enfants mineurs candidats
au djihad. Les enquêteurs réclamaient plutôt le retour de l'autorisation
parentale de sortie de territoire.Il y aura également une loi pour interdire la
sortie du territoire aux personnes engagées dans des filières djhadistes vers
la Syrie.

Lutter contre les
filières françaises du djihad vers la Syrie

Des instructions seront données aux préfets
d'expulser du territoire les étrangers impliqués dans des filières.Le gouvernement entend également s'attaquer à
l'argent en gelant les avoirs des micro-filières djihadistes.Le plan entend aussi accélérer les décrets
d'application des moyens d'interception à distance des données des filières
djihadistes en France.Une loi sera adoptée pour développer les
cyber-patrouilles et la veille sur internet des sites à risque.

Le suivi des
djihadistes et le rôle donné aux parents

Ce plan veut systématiser le suivi par les
services de renseignement des personnes impliquées dans les filières
djihadistes à travers des entretiens et des débriefings notamment.Il s'agit aussi de créer pour les familles un
numéro vert et une plateforme internet pour alerter les autorités.

Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, sera l'invité
de France Info ce mercredi à 8h15 pour détailler l'ensemble de ces mesures.