Les Black Blocs s’entraînent en France avant la COP21

Les altermondialistes européens ont mené une opération, qui est passée inaperçue, ce week-end en Bretagne. Pour certains, cette action dans le Finistère n’était une répétition avant la COP21.

(Des Black Blocs en action à Strasbourg en 2009 pendant un sommet de l'Otan © ALFRED/SIPA)
Radio France

Mis à jour le
publié le

"Ils ont fait une répétition avant de frapper pendant la conférence climat en décembre à Paris". Voilà comment un proche de Manuel Valls analyse une manifestation qui est passée inaperçue ce week-end dans le Finistère. Une centaine de jeunes anarchistes réunis pour un hommage à Rémi Fraisse ont tenté d’envahir la poudrerie Nobel Sport où sont fabriquées des grenades lacrymogènes. C’est à cause de l’une de ces grenades offensives lancées par les forces de l’ordre que le jeune homme est mort il y a un an, lors d’une manifestation sur le barrage de Sivens dans le Tarn.

Cet élu breton note que parmi les manifestants, ce week-end il y avait des "pros", armés d’explosifs, casqués, cagoulés, habillés entièrement de noir et qu’ils n’étaient pas tous Français. Pour lui, cette action dans le Finistère n’était une répétition avant la COP21. L’exécutif craint que des manifestations dégénèrent. "Il faudra les bloquer aux frontières" conseille ce connaisseur. "C’est le boulot des services de renseignements et eux aussi ils ont pu s’entraîner ce week-end" conclut le député. Notamment en prenant tous les renseignements utiles sur les manifestants du Finistère.

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.