Les 1600 tweets que Manuel Valls a supprimés de son compte

Comme l'annonçait mercredi Le Monde, le Premier ministre a profité de son retour ce mercredi sur Twitter pour supprimer l'ensemble de ses messages postés entre juillet 2011 et l'arrivée au pouvoir de François Hollande. France Info en publie l'intégralité.

(Manuel Valls a fait supprimer tous ses messages sur Twitter © DR)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Il n'y a pas de "bombe politique" dans les messages postés sur Twitter par Manuel Valls. Et pourtant, ça ne l'a pas empêché de supprimer mercredi les quelque 1579 tweets postés entre le 6 juillet 2011et le 9 mai 2012.

Pourquoi alors ce toilettage ? Matignon reste injoignable ce jeudi mais il s'agit peut-être d'une question d'image. Les tweets postés par @manuelvalls montrent surtout le député-maire d'Evry en campagne pendant la primaire socialiste puis le directeur de la communication du candidat François Hollande.

"Quelle journée ! RTL ce matin, parrainages déposés, rassemblement citoyen dès 18h45 au MK2 Bibliothèque, ça vaut bien un 1er tweet ! ", poste Manuel Valls, qui précise le lendemain, en pleine affaire DSK, comment il compte utiliser le réseau social : "Twitter n'est pas contradictoire avec l'idée de réhabiliter le long terme et refuser de commenter toutes les infos qui viennent de New York ".

Pourtant, Manuel Valls commente beaucoup l'actualité sur Twitter, dénonce à deux reprises des "torrents de m…. " (concernant les rumeurs sur Martine Aubry et l'affaire Banon/DSK), s'enthousiasme pour le Tour de France, se réjouit de passer un après-midi avec ses enfants et répond volontiers aux autres utilisateurs, souhaitant par exemple "bonne nuit " à @jhcoaching, qui se présente comme une coach professionnelle à Paris.

"Il est temps que cela change "

Deux messages relevés par Le Monde ont tout de même un résonnance particulière. Le premier, posté en avril 2012, fait étrangement écho au discours ovationné de Manuel Valls mercredi au Medef : "#Parizot à fond derrière #Sarkozy qui lui attaque tous les jours les syndicats : la droite et le #Medef cherchant à proteger leurs privilèges ". Le second est un commentaire plutôt embarassant sur le chômage publié en décembre 2011: "Le chômage à son plus haut niveau depuis 1999,les resto du coeur débordés,la récession qui pointe..ll est temps que cela change #FH2012 ".

En résumé, le ton tranche beaucoup avec celui utilisé par le @manuelvalls Premier ministre lors de son retour sur Twitter mercredi après le remaniement.

Ci-dessous, l'intégralité des messages postés sur Twitter par Manuel Valls entre le 6 juillet 2011 et le 9 mai 2012.