Le gouvernement va lancer une grande campagne de testing

L'opération devrait commencer dès le mois d'avril pour déterminer si les candidats qui portent des noms à consonance arabe sont victimes de discrimination à l'embauche.

(Le gouvernement se lance dans les CV anonymes © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

C'est désormais officiel : la grande campagne de testing promise à deux reprises par le Premier ministre, au printemps et à l'automne dernier, est bel et bien lancée. Les premiers vrai-faux CV vont partir dès les premiers jours du mois d'avril. Selon Jean-Christophe Sciberras, le président du groupe de dialogue sur les discriminations, qui a planché sur cette campagne, entre vingt et cinquante entreprises de plus de 1.000 salariés seront ainsi mises à l'épreuve pour déterminer si elles écartent des candidats en fonction de leur origine.

"L'objectif est de savoir quelles origines sont discriminées et dans quelle ampleur" Jean-Christophe Sciberras
--'--
--'--

Pour un même profil, deux CV seront envoyés. L'un d'entre eux portera un patronyme d'origine arabe. C'est la société ISM Corum, habituée des campagnes de testing, qui a été chargée de cette expérience à grande échelle. Les résultats devraient être communiqués à la rentrée de septembre. Cette mesure avait été annoncée par le gouvernement en mai dernier pour compenser l'abandon du CV anonyme.