Le faux sondage de Matignon sur Aubry

L’entourage de Manuel Valls cite un sondage fantôme qui montre que la maire de Lille doit se présenter aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

(L'entourage du Premier ministre aimerait voir la maire de Lille partir aux régionales de décembre © MaxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

"Le sondage ? Une manœuvre politicarde pour affaiblir Martine Aubry, et ça vient de Matignon". Cette accusation, c’est un très proche de la maire de Lille qui la formule. Son entourage est excédé par les méthodes des amis de Manuel Valls.

Matignon est effectivement à la manœuvre, les lieutenants du Premier ministre ciblent les Aubrystes. Exemple avec ce député : "Il faut qu’ils atterrissent les copains, ils sont en train de se suicider". Et cet élu cite le fameux sondage. "Regardez, il y a un sondage qui dit qu’elle ferait quatre points de plus que Pierre de Saintignon". Or, ce sondage n’existe pas. Et pire, certains des amis de Manuel Valls interpellent carrément les journalistes : "Pourquoi vous ne faites pas un sondage sur une candidature de Martine Aubry ? Ça serait intéressant".

Pour eux, le résultat ne fait aucun doute, la maire de Lille ferait mieux que Pierre de Saintignon. Et ils font tout pour la faire changer d’avis, jusqu’à essayer de créer un débat sur le cas Aubry au bureau national. Pourtant, Martine Aubry le répète : elle ne remplacera pas la tête de liste PS dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Alors à quoi bon ? Là encore, les Aubrystes ont leur explication. "Si on perd la région, ils lui feront porter le chapeau. Ça évitera de mettre en lumière la responsabilité du gouvernement et de son chef, Manuel Valls".

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.