Le dérapage sexiste d'un eurodéputé polonais d'extrême droite

Le Parlement européen est indigné après les propos sexistes d'un député polonais d'extrême droite. Janusz Korwin-Mikke a expliqué sa théorie sur l'égalité entre les hommes et les femmes. Plusieurs plaintes ont été déposées et une enquête a été ouverte.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hémicycle clairsemé pour parler de l'égalité salariale homme-femme. Plus de public que de députés, mais parmi eux, le député Janusz Korwin-Mikke, avec une idée bien arrêtée sur la question : "Savez-vous combien on compte de femmes dans les 100 meilleurs joueurs d'échecs du monde ? Je vais vous dire : aucune. Bien sûr qu'elles doivent moins gagner que les hommes, parce qu'elles sont plus faibles, plus petites et moins intelligentes, c'est tout", a-t-il déclaré.

"Je ne suis pas Charlie et je suis pour la peine de mort"

Le député de 74 ans n'en est pas à son premier coup d'éclat au Parlement. Au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo, c'est déjà lui qui affiche sur son ordinateur : "Je ne suis pas Charlie et je suis pour la peine de mort". C'est encore lui qui, en juillet 2015, fait le salut nazi pour dénoncer l'uniformisation de l'Europe. Il écopera d'une amende de 3 000 euros. Aujourd'hui, une enquête est lancée par le Parlement pour décider des suites à donner à ces propos misogynes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Janusz Korwin-Mikke, député européen polonais, le 20 mars 2015, à l\'aéroport de Gdansk, en Pologne.
Janusz Korwin-Mikke, député européen polonais, le 20 mars 2015, à l'aéroport de Gdansk, en Pologne. (MICHAL FLUDRA / NURPHOTO)