Législatives : victoire très contestée pour Manuel Valls

La candidate de La France insoumise conteste la victoire de l'ancien Premier ministre dans l'Essonne et sous-entend qu'il y a eu des fraudes.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Fraîchement élu, Manuel Valls arrive ce lundi 19 juin au matin à l'Assemblée nationale, énervé des soupçons de fraude qui pèsent sur son élection. Il réaffirme sa légitimité. "J'ai été élu hier et il n'y a pas de matière en plus à contestation donc respectez l'État de droit et le Code électoral", a assuré l'ancien Premier ministre. Il a été hué, insulté par les partisans de la France insoumise dès l'annonce des résultats hier soir.

Farida Amrani qui soupçonne des irrégularités

Les policiers évacuent de force la mairie d'Évry (Essonne). Le climat est extrêmement tendu. 139 voix d'écart seulement entre Manuel Valls et la candidate de La France insoumise, Farida Amrani, qui soupçonne des irrégularités dans quatre bureaux de vote de la circonscription où son mouvement n'avait pas d'assesseur. Ce matin, elle s'est rendue en préfecture et assure détenir des preuves de la fraude. Son équipe a dix jours pour déposer un recours devant le Conseil constitutionnel. Elle espère la chute de Manuel Valls, symbole du quinquennat Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls à Paris, le 5 mai 2017.
Manuel Valls à Paris, le 5 mai 2017. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)