Alexis Corbière et Raquel Garrido occupent toujours le HLM parisien malgré les engagements à le quitter

Depuis leur emménagement en 2003, le logement qu'ils occupent dans le 12e arrondissement de Paris a été reconventionné en HLM, avec conditions de ressources et un loyer bien en deçà des prix du marché dans la capitale. 

Alexis Corbière, député de La France insoumise, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), le 2 juin 2017.
Alexis Corbière, député de La France insoumise, à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), le 2 juin 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un déménagement qui traîne. Mardi 10 octobre, Buzzfeed a révélé que le député Alexis Corbière et l'avocate et chroniqueuse Raquel Garrido résidaient toujours, avec trois de leurs enfants, dans un HLM de la ville de Paris. Or, l'élu de Seine-Saint-Denis avait fait part à L'Obs, au mois de juin, de son intention de s'installer avec sa famille dans sa circonscription "dans les mois qui viennent", quittant donc ce logement social au cœur d'une polémique récurrente depuis des révélations du Monde en 2011. 

Déplorant "une campagne de calomnie", Alexis Corbière a renouvelé son engagement à quitter son logement social de 80 m2 dans le 12e arrondissement pour un loyer de 1 200 euros, arguant "qu'avec une famille de trois enfants, cela ne se fait pas en claquant des doigts".

De son côté, la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP), bailleur social propriétaire du logement du couple, ne cache pas son impatience. Selon Buzzfeed, elle a envoyé un huissier chez eux remettre en main propre un courrier recommandé leur demandant de laisser leur logement à une famille parisienne. "Envoyer un huissier, nous n'avions jamais fait cela auparavant avec des élus", a réagi une source au sein de la RIVP. 

Rien d'illégal, mais une question "morale"

Pour la RIVP, leur départ est maintenant "une question morale", car depuis 2009 la mairie de Paris fait pression sur tout élu ou ministre locataire d'un HLM, rappelle Buzzfeed. 

Or, en 2003, quand le couple a emmenagé dans son appartement actuel [Alexis Corbière est alors adjoint à la mairie de Paris], il ne s'agissait pas d'un HLM mais d'un logement dit à "loyer libre", accessible sans plafond de ressource, détaille Libération. Ce n'est qu'en 2016 qu'il est "reconventionné" et inclus dans le parc HLM parisien. 

Si "rien n’indique que leurs revenus excèdent le plafond de ressources correspondant au nouveau statut de leur logement, fixé à 64 417 euros annuels pour un foyer de cinq personnes en 2017", explique Libération, Buzzfeed relève que "le revenu du couple a (...) nettement augmenté" ces derniers mois. "Alexis Corbière gagne 7142 euros brut par mois depuis qu'il est député contre 2 350 euros lorsqu'il était enseignant. En plus de ses honoraires d'avocate, Raquel Garrido perçoit une rémunération pour ses chroniques sur C8. (...) elle percevrait 7 200 euros par mois pour ces chroniques, un chiffre qu'elle a démenti", poursuit le site.