La députée PS de Corrèze Sophie Dessus est morte

L'élue, qui souffrait d'un cancer, s'est éteinte jeudi, à l'âge de 60 ans, à l'hôpital de Limoges.

La députée de Corrèze Sophie Dessus, le 21 juin 2012, à l'Assemblée nationale, à Paris.
La députée de Corrèze Sophie Dessus, le 21 juin 2012, à l'Assemblée nationale, à Paris. (MAXPPP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La députée socialiste de Corrèze et maire d'Uzerche, Sophie Dessus, est morte à l'âge de 60 ans, jeudi 3 mars, au CHU de Limoges (Haute-Vienne), où elle avait été hospitalisée à la suite d'un cancer foudroyant. L'élue, mère de quatre enfants, avait succédé à François Hollande à l'Assemblée nationale, après son élection à la présidence de la République en 2012.

Sophie Dessus avait été hospitalisée, il y a une quinzaine de jours, en raison d'une aggravation de son état de santé. Son décès a été annoncé, en fin d'après-midi, à l'Assemblée nationale, lors d'une séance consacrée à la réforme pénale.

Première femme députée de la Corrèze

En juin 2012, Sophie Dessus était devenue la première femme à devenir députée de la Corrèze. "C’était une femme dotée d’une énergie incroyable et d’une ténacité infatigable, a réagi François Hollande, jeudi soir. Elle ne se résignait jamais." Le chef de l'Etat a fait part de son "immense tristesse" de "perdre une amie si proche".

Née à Suresnes (Hauts-de-Seine) et issue d'une famille originaire du Limousin, elle s'était installée en Corrèze à l'âge de 19 ans, y exerçant le métier d'agricultrice pendant une trentaine d'années, s'engageant progressivement dans la politique locale à travers le mouvement associatif. Elle était depuis 2001 maire d'Uzerche, une bourgade de 3 300 habitants.

Sophie Dessus était aussi connue du grand public pour avoir été filmée par "Le Petit Journal" de Canal+ en compagnie de Jacques Chirac. Dans la séquence tournée au musée Jacques Chirac de Sarran (Corrèze), en 2011, on voit l'ancien président essayant de la charmer. Plus tard, Sophie Dessus déclarera avoir été "embêtée vis-à-vis de madame Chirac", mais reconnaîtra que c'était "amusant". L'ancien chef de l'Etat s'était déjà illustré avec elle en 2009, rappelle France 3 Limousin.

Valls se dit "bouleversé"

La classe politique a rendu hommage à la députée sur Twitter.