VIDEO. La campagne de Jean Lassalle résumée en sept émojis

Le député des Pyrénées-Atlantiques, qui cherche à faire entendre la voix de la ruralité dans la campagne électorale, s'est pour le moment surtout fait remarquer grâce à son franc-parler déroutant.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
Vincent WinterVincent MatalonFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Mais à quoi joue donc Jean Lassalle ? Qualifié in extremis pour l'élection présidentielle, le député béarnais se qualifie de "défenseur des territoires ruraux" dans cette campagne électorale. Mais l'ancien bras droit de François Bayrou a pour le moment davantage marqué les esprits par sa personnalité fantasque.

Chants, compliments plus ou moins appropriés à ses interlocuteurs, numéro de téléphone personnel donné sur les marchés... A chaque déplacement ou interview, le candidat surprend par son franc-parler déroutant. Pour expliquer son arrivée tardive au débat organisé entre les onze prétendants à l'Elysée, le 4 avril, il a ainsi raconté qu'il n'avait "jamais pu" rattraper le retard pris à sa naissance, lorsque sa "maman a mis huit jours à [le] mettre au monde".

A 4 jours du premier tour du scrutin, franceinfo a compilé quelques-unes des saillies les plus marquantes de Jean Lassalle. Et les a accompagnées d'émojis.

Le candidat à l\'élection présidentielle Jean Lassalle, le 12 avril 2017 lors d\'un déplacement à Marseille.
Le candidat à l'élection présidentielle Jean Lassalle, le 12 avril 2017 lors d'un déplacement à Marseille. (BORIS HORVAT / AFP)