POLITIQUE - Petit à petit, les écuries se mettent en ordre de bataille dans la course pour la présidence de l'UMP. On connaissait déjà depuis plusieurs semaine la garde rapprochée de François Fillon. Son rival, Jean-François Copé, vient de passer à la vitesse supérieure en officialisant son "ticket", c'est-à-dire les deux personnalités qui solliciteront à ses côtés les suffrages des militants.

Dans une interview au Figaro Magazine à paraître vendredi 31 août, Jean-François Copé a annoncé, deux jours seulement après sa déclaration de candidature, avoir choisi l'ancien ministre de l'Education et député-maire de Chaumont (Haute-Marne), Luc Chatel, qui s'était rallié à lui vendredi 24 août, et la députée-maire du Cannet (Alpes-Maritimes), Michèle Tabarot, un soutien de longue date.

Un triumvirat à la tête de l'UMP

Les 18 et 25 novembre, les militants de l'UMP ne se prononceront pas pour la seule présidence de l'UMP mais pour un triumvirat. Ainsi, si Jean-François Copé est élu à la tête du parti, Luc Chatel sera désigné vice-président délégué et Michèle Tabarot secrétaire générale.

"Pour incarner ce trio, nous serons trois maires. Je trouve essentiel que notre expérience d'élus locaux impulse cette campagne. (…) Autour de nous, il y aura un collectif très important et totalement paritaire dans lequel chacun aura sa place, parce que j'ai une vision collective du travail", explique Jean-François Copé.

L'équipe de François Fillon se fait attendre

Une pique directe contre son principal adversaire, François Fillon, officiellement candidat depuis deux mois et souvent décrit comme un homme "seul" par les copéistes. Parmi les proches de l'ex-Premier ministre, seul Laurent Wauquiez détient un mandat de maire. Son directeur de campagne, Eric Ciotti, est président du conseil général des Alpes-Maritimes, tandis que Valérie Pécresse n'a aucun autre mandat que son siège de députée des Yvelines. On ne connaît d'ailleurs pas encore la composition exacte du ticket de François Fillon, ni quand il compte l'officialiser.

Jean-François Copé devrait dévoiler dans les prochains jours son équipe de campagne complète, dans laquelle pourraient figurer Rachida Dati, Valérie-Rosso Debord ou Franck Riester. Quant à Jean-Pierre Raffarin, l'actuel patron de l'UMP lui demandera, en cas de victoire, de présider le conseil national du parti.