Le candidat socialiste François Hollande (G) et le président candidat Nicolas Sarkozy arrivent en tête du premier tour de l'élection présidentielle.
Le candidat socialiste François Hollande (G) et le président candidat Nicolas Sarkozy arrivent en tête du premier tour de l'élection présidentielle. (AFP)

Selon un sondage réalisé par téléphone* au soir du 22 avril par Ipsos-Logica-Business-Consulting, François Hollande emporterait le second tour de l'élection présidentielle, avec 54% des voix, contre Nicolas Sarkozy qui obtiendrait 46% des suffrages. Par rapport aux derniers sondages avant premier tour, les 18 et 19 avril, François Hollande recule de 2 points tandis que le candidat de l'UMP progresse d'autant.

Selon cette enquête, les électeurs se prononçant pour le candidat socialiste sont sûrs de leur choix à 92% tandis que ceux qui envisagent de voter pour le président sortant sont sûrs à 89%. Par ailleurs, 15% des personnes interrogées et certaines d'aller voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

• Les reports de voix

Selon cette enquête, les électeurs de François Bayrou sont partagés. Les voix de ceux qui ont exprimé une intention de vote pour le second tour se reportent pour moitié en faveur de François Hollande (33%) et l'autre moitié Nicolas Sarkozy (32%). Le tiers restant opte pour l'abstention ou n'exprime pas d'intention de vote.

Les reports de voix des électeurs du FN sont bien plus clairs. Ils se reportent trois fois plus sur Nicolas Sarkozy (60%) que sur François Hollande (18%). Sans surprise non plus, les électeurs de Mélenchon, au premier tour, se reportent massivement, à 86%, en faveur de François Hollande.

• Le premier tour

A l'issue du premier tour, le candidat socialiste arrive largement en tête au premier tour de l'élection présidentielle avec 28,63% des voix. Nicolas Sarkozy, près de trois points derrière, recueille 27,18% des suffrages. Marine Le Pen se classe troisième et crée la surprise en atteignant 17,9% des voix. La candidate frontiste réalise un meilleur score que son père en 2002 et arrive devant Jean-Luc Mélenchon, qui obtient 11,11%. 

Derrière, François Bayrou, le troisième homme de 2007, arrive cinquième avec 9.13%, loin devant Eva Joly, candidate d'Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV) à 2.31%. Viennent ensuite Nicolas Dupont-Aignan pour Debout La République (1,79%), Philippe Poutou pour le Nouveau Parti anticapitaliste (1,15%), Nathalie Arthaud de Lutte ouvrière (0,56%) et Jacques Cheminade (0,25%)

* Méthode: sondage réalisé par téléphone à partir de 20h05 aurpès de 1090 personnes inscrites sur les listes électorales. Méthode des quotas.