La phobie administrative existe et c'est une vraie souffrance physique

L'affaire Thévenoud et la phobie administrative ont prêté longtemps aux sourires et pourtant c'est un phénomène bien réel. Estelle Guillerm, qui a créé une société d'assistance administrative, est l'invitée du Grand Soir 3 ce mercredi 19 avril.

France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C'est difficile pour moi de dire que Thomas Thévenoud représente un cas réel et sérieux de phobie administrative, car je ne l'ai pas rencontré. Il ne m'a pas exprimé ses angoisses ou son aversion et j'ai besoin de ça", affirme Estelle Guillerm dans le Grand Soir 3 ce mercredi.

"Ça a l'air de ressembler un peu plus à de la procrastination", estime la fondatrice de FamilyZen, une société d'assistance administrative.

"Mal au coeur, au ventre, à la tête"

Les phobiques ressentent "vraiment quelque chose dans le fond de leurs tripes. Ils ont mal au ventre, au coeur, à la tête. Ils ont la nausée lorsqu'il faut traiter ses papiers ou même juste ouvrir son courrier, voire en passant devant sa boîte à lettres", raconte-t-elle.

La naissance de cette peur provient "la plupart du temps après un choc : un licenciement ou un décès", analyse Estelle Guillerm. Et la phobie "touche tout le monde, quel que soit l'âge, la condition sociale ou le statut familial".

Le JT
Les autres sujets du JT
Estelle Guillerm, fondatrice de FamilyZen
Estelle Guillerm, fondatrice de FamilyZen (France 3)