Baisse des APL : le gouvernement s'attendait à la grogne

La baisse des APL de 5 euros dès le 1er octobre est une mesure qui suscite de vives réactions politiques.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est une mesure qui pourrait affaiblir la popularité d'Emmanuel Macron. La baisse des APL de 5 euros par mois à partir du 1er octobre prochain ne passe pas. On savait que c'était sensible, on s'attendait à cette grogne, disait un proche du Premier ministre Édouard Philippe cité par le journaliste du service politique de France 2 Guillaume Daret. Le gouvernement l'assume totalement. Il l'a annoncé. Il doit faire 4,5 milliards d'euros d'économies avant la fin de l'année.

Cela s'annonce pire en 2018

Aucun secteur n'est exonéré de faire des efforts, surtout pas celui du logement. Et ce n'est que pour cette année. Pour 2018, ça s'annonce encore plus compliqué. Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a déjà prévenu qu'il faudra trouver 10 milliards d'économies dans les caisses de l'État, conclut Guillaume Daret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les aides aux logements sont distribuées par la Caisse d\'Allocations Familiales. Ici à Calais, le 15 avril 2015.
Les aides aux logements sont distribuées par la Caisse d'Allocations Familiales. Ici à Calais, le 15 avril 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)