Seine-Saint-Denis : un élu FN converti à l'islam suspendu pour une "vidéo prosélyte"

Maxence Buttey, conseiller municipal à Noisy-le-Grand, trouve des similitudes entre sa religion et son parti.

Mis à jour le , publié le

Il affirme que sa "conversion religieuse est un non-évènement". Maxence Buttey, conseiller municipal FN à Noisy-le-Grand, vient de se convertir à l'islam. Une démarche personnelle, "aucunement incompatible avec les valeurs défendues par le Front national", écrit-il sur sa page Facebook, samedi 25 octobre. Pourtant, l'élu de 22 ans a été suspendu de ses responsabilités au bureau département du parti pour avoir envoyé une "vidéo prosélyte", rapporte Le Parisien.

"Certains de mes électeurs seront déçus"

Le jeune homme affirme que les responsables nationaux du FN lui ont assuré "que l'hostilité envers une religion n'avait pas sa place au sein du mouvement". Il prétend en outre que le FN et l'islam ont des points communs : "Comme l'islam, le FN défend le plus faible."  Mais il reconnaît que "certains de [ses] électeurs seront déçus par [ses] choix". Nombre de ses amis, sur Facebook, semblent plus que déçus, à en croire les commentaires hostiles et islamophobes publiés en réaction à son communiqué.

Si elle assure respecter un "choix privé", la direction du FN de Seine-Saint-Denis a jugé "inacceptable" que Maxence Buttey envoie "une vidéo vantant l'aspect visionnaire du Coran aux cadres du bureau". C'est la raison pour laquelle le jeune frontiste, qui se défend de toute démarche prosélyte, a été suspendu de ses fonctions départementales. Il conserve toutefois son siège de conseiller municipal.