L'histoire secrète du Front national

En vue de la prochaine présidentielle, le FN se prépare peut-être à changer de stratégie. Car pour élargir son électorat, le parti frontiste doit corriger sa mauvaise image dans l'opinion publique.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Le nouveau parti se prépare. Dans les locaux du Front national, on cherche le chemin de la victoire pour 2017. Lors des dernières régionales, la formation de Marine Le Pen a finalement connu l'échec, et n'a remporté aucune région. La présidente du FN a donc choisi le silence médiatique, en annonçant "vous me verrez peu cette année". En vue de la présidentielle, elle doit se faire désirer, selon son entourage.

Marine Le Pen jugée "sectaire" et "agressive"

Mais la présidente du Front national doit également revoir son image. En octobre 2015, les responsables du parti se sont réunis au siège pour analyser un sondage qui montre notamment que 67% des Français trouvent Marine Le Pen "sectaire". Un an plus tôt, selon une autre étude, 73% des personnes interrogées la disaient "agressive".

Une image qu'il faut "corriger d'urgence" selon un proche de la leader frontiste. En comparaison, sa nièce Marion Maréchal-Le Pen "fait moins peur aux gens". Alors, une métamorphose est en cours. Pour preuve, la récente affiche qui montre Marine Le Pen avec un regard lointain et un slogan : "La France apaisée".

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Front national, Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 13 décembre 2015.
La présidente du Front national, Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), le 13 décembre 2015. (DENIS CHARLET / AFP)