Économie : Denain, entre pauvreté et sentiment d'oubli

La ville est aujourd'hui asphyxiée économiquement. Ancienne capitale du charbon et de l'acier à la fin des années 70, elle a perdu en quelques décennies des milliers d'habitants.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la première fois que ce retraité d'Usinor revient dans son usine, 30 ans après sa fermeture. Denain (Nord), 20 000 habitants aujourd'hui, 10 000 de plus au temps d'Usinor, la ville est alors capitale de l'acier et du charbon. Aujourd'hui, il ne reste que d'anciens hangars désaffectés et le sentiment d'avoir été oublié. Ici, 60% des jeunes sont au chômage. Le revenu moyen par habitant est de 800 euros, en dessous du seuil de pauvreté.

48% des voix pour le FN aux régionales

Dans l'artère commerçante : "A vendre", "A louer", "A céder", les magasins ferment les uns après les autres. Après 45 ans de mercerie, Martine Silver a elle aussi décidé de mettre la clé sous la porte. L’an dernier aux régionales, le Front national a fait 48% des voix alors le débat sur les élections s'invite jusque dans les cérémonies municipales. Dans cette cité ouvrière, on rêve de changement et d'un candidat proche du peuple. Le plus difficile pour les candidats sera de convaincre d'aller voter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Denain (Nord)
Denain (Nord) (France 2)