Discrétion, photos avec des chatons et déplacement secret : la nouvelle stratégie de com' de Marine Le Pen

La présidente du Front national est l'invitée de RTL, jeudi 17 mars, après une longue absence des plateaux télévisés et des studios de radio.

Marine Le Pen lors d'une conférence de presse pour lancer le collectif Croissance bleu marine, le 19 février 2016.
Marine Le Pen lors d'une conférence de presse pour lancer le collectif Croissance bleu marine, le 19 février 2016. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Mis à jour le , publié le

Marine Le Pen se fait rare. Depuis la défaite de son parti aux régionales en décembre 2015, malgré des résultats historiquement élevés, la présidente du Front national limite les apparitions médiatiques. "Vous me verrez peu cette année", avait-elle annoncé lors de ses vœux à la presse le 7 janvier. "Ils n'ont pas encore trouvé le 'storytelling' pour dire : 'En avant vers 2017 !'", commente l'historien spécialiste du FN, Nicolas Lebourg. Marine Le Pen est, malgré cette diète médiatique, invitée de la matinale de RTL jeudi 17 mars. Quelle est donc sa nouvelle stratégie de communication ? 

Une présence médiatique plus rare

Loin des médias pour aller "à la rencontre des Français", comme elle l'expliquait lors de ses vœux à la presse. Marine Le Pen a abandonné les plateaux de télévision et les studios radio depuis ce début d'année 2016. "Se taire, c'est se faire entendre. Je pense qu'elle a choisi une solution complètement inscrite dans la contestation de ce que devient le politique. On n'est pas des bêtes de foire", expliquait Gilbert Collard au Figaro. C'est d'ailleurs Florian Philippot qui a annoncé la fin du défilé du 1er mai, tradition que le parti respectait depuis 1988. Une stratégie fortement critiquée par Jean-Marie Le Pen. Mardi 23 février, il qualifiait ce retrait de "risque" potentiellement "irréversible."

Un blog créé pour contourner les médias

Pour s'adresser directement aux Français et "marquer une pause", Marine Le Pen a donc lancé son propre blog, Carnets d'espérances. Elle entend y échapper au "rythme imposé par les médias" et "au caractère trop éphémère de l'information sans analyse." "Je suis une femme libre, une mère, une Française", y écrit-elle. Elle tente d'adoucir son image à travers diverses photos. Ses lecteurs la découvrent ainsi se maquillant, dînant avec des amis, montant à cheval, caressant des veaux, arrosant ses fleurs ou posant avec des chatons. Dans un article qu'elle poste, elle se dit également lectrice de magazine féminin. 

Un voyage discret à Saint-Pierre-et-Miquelon

Et c'est dans ce même esprit que la présidente frontiste se rend au Québec et à Saint-Pierre-et-Miquelon du 23 au 25 mars. "Pour la première fois depuis 2012, Marine Le Pen s'apprête à partir en Outre-mer, mais cette fois, sans les journalistes", note France Info.

Un déplacement qui était, au départ, top secret. Tous les cadres du FN ont reçu la consigne de ne pas communiquer sur les déplacements de leur présidente. "J'ai pour consigne, et tous les gens du FN de Saint-Pierre-et-Miquelon ont pour consigne, de ne rien dire à personne. Moi j'ai prévenu tous les gars d'ici de ne rien dire", expliquait le chef de file départemental du Front national de cette collectivité d'Outre-mer, Roger Rode, au Figaro.