REPLAY. Présidentielle : revivez le meeting de Marine Le Pen à Marseille, à quatre jours du premier tour

La candidate du Front national à la présidentielle, Marine Le Pen, a tenu, mercredi soir, son dernier meeting à Marseille.

MARINE LE PEN / YOUTUBE
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

A quatre jours du premier tour de l’élection présidentielle, la candidate du Front national a tenu un ultime meeting* avant le premier tour, mercredi 19 avril, à Marseille (Bouches-du-Rhône). 

"Le drapeau de la soumission". Marine Le Pen a évoqué son choix de demander le retrait du drapeau européen dans le décor de son interview sur TF1, ce que la chaîne a accepté"Ce drapeau était derrière moi hier soir sur TF1, et il resplendissait d'autant plus qu'il était seul, débarrassé du drapeau de la soumission", a-t-elle déclaré.

Immigration, islam et terrorisme. Marine Le Pen a conclu son discours sur une Marseillaise. Après une première partie de discours centrée sur les questions économiques et sociales, Marine Le Pen a embrayé en évoquant l'immigration, l'islam et le terrorisme. Des thèmes qui ont provoqué davantage d'enthousiasme dans le public, comme l'ont remarqué les journalistes sur place.

Une dernière ligne droite décisive. Rattrapée sur la première marche des sondages par Emmanuel MacronMarine Le Pen cherche désormais à remobiliser le cœur de son électorat afin d'assurer sa qualification pour le second tour.

 

*Les images sont fournies par l'équipe de campagne de la candidate.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#PRESIDENTIELLE

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #PRESIDENTIELLE

23h17 : J'entends rester libre et conseille aux Français de rester libre de leur vote jusqu'à la veille du premier tour de l'élection présidentielle

23h17 : Sur Twitter, Jean-Pierre Chevènement annonce ... qu'il ne dévoilera pas son vote à l'élection présidentielle. Ce matin, il confiait au Figaro hésiter entre sa "sympathie" pour Jean-Luc Mélenchon et ses idées, et son admiration pour le "parcours assez remarquable" d'Emmanuel Macron, dont il estime qu'il a plus de chances de gagner.

23h04 : A Marseille, une manifestation s'opposant à la tenue du meeting de Marine Le Pen a réuni entre 500 et 600 personnes, selon la police, qui a interpellé quatre personnes qui ont, selon elle, jeté des projectiles sur les forces de l'ordre. Mais la préfecture de police n'a pas noté d'incidents majeurs.





(SYLVAIN THOMAS / AFP)

22h54 : Bonsoir @anonyme. L'ordre a été tiré au sort : Jean-Luc Mélenchon débutera, suivi de Nathalie Arthaud, Marine Le Pen, François Asselineau, Benoît Hamon, Nicolas Dupont-Aignan, Philippe Poutou, Emmanuel Macron, Jacques Cheminade, Jean Lassalle et enfin François Fillon. L'émission débutera demain à 20h. Vous retrouverez son mode d'emploi complet demain matin sur notre site.

22h54 : Bonsoir ! Est-il possible de connaitre l'ordre dans lequel passeront les candidats demain soir sur France 2 ?

22h49 : "Bonjour, c'est Emmanuel Macron." Depuis hier et jusqu'à vendredi, six millions d'appels téléphoniques débutant par cette phrase vont être passés. N'imaginez pas que le candidat d'En marche ! passera la fin de campagne au téléphone : c'est un message préenregistré qui sera diffusé, détaillant les arguments en faveur d'un vote pour Emmanuel Macron. Toutes les explications dans notre article.







(JACQUES DEMARTHON / AFP)

22h13 : Immigration "massive", délinquance, déchéance de nationalité, Fichés S avec ces thèmes Marine le Pen parle à son cœur de cible #MarseilleMLP


22h13 : Après 45 minutes de discours, MLP parle d'immigration et la salle se réveille. Il suffisait donc de cela.

22h13 : Marine Le Pen conclut son discours sur une Marseillaise. Après une première partie de discours centrée sur les questions économiques et sociales, Marine Le Pen a embrayé en évoquant l'immigration, l'islam et le terrorisme. Des thèmes qui ont provoqué davantage d'enthousiasme dans le public, remarquent les journalistes sur place.

22h06 : "Ce drapeau était derrière moi hier soir sur TF1, et il resplendissait d'autant plus qu'il était seul, débarrassé du drapeau de la soumission."

A Marseille, Marine Le Pen évoque son choix de demander le retrait du drapeau européen dans le décor de son interview sur TF1, ce que la chaîne a accepté.

22h04 : L'Opinion croit savoir quel sera le dernier déplacement de campagne de François Fillon, vendredi, pour l'instant gardé secret. Selon le quotidien, il se rendra à Chamonix pour une petite randonnée, et ne sera pas seul sur la carte postale. Des poids lourds de la droite comme François Baroin, Valérie Pécresse ou Xavier Bertrand sont conviés, afin de présenter en images ce qui serait son équipe une fois au pouvoir.

21h48 : "Je me souviens du gouvernement que j'avais composé avec Nicolas Sarkozy. Il y avait Alain Juppé, mais il y avait aussi Christine Boutin et Bernard Kouchner ! Je n'ai pas le souvenir que cela ait choqué qui que ce soit."

Dans Le Figaro, le candidat de la droite évoque également les critiques contre sa proximité avec le mouvement Sens commun, émanation de la Manif pour tous, dont il n'exclut pas que des membres figurent au gouvernement. "Je n'adhère pas à toutes les positions de Sens commun, mais ils le savent et me soutiennent parce qu'ils pensent que j'ai le meilleur projet", explique-t-il.


21h48 : "Je serai au second tour."

C'est le pronostic, succinct et confiant, de François Fillon sur le premier tour de l'élection présidentielle, dans l'édition de demain du Figaro.

21h32 : Bonsoir . Le ministre de l'Intérieur Matthias Fekl a annoncé que plus de 50 000 policiers et gendarmes seraient mobilisés, pour sécuriser 67 000 bureaux. Les communes peuvent aussi attribuer des moyens à cet effet : dans les mairies, et notamment à Paris, le dispositif est encore en train d'être peaufiné, explique ma collègue Julie Rasplus, qui a enquêté sur le sujet.

21h32 : Quels sont les dispositifs prévus pour sécuriser les bureaux de vote dimanche face aux menaces terroristes? Merci bien!

21h26 : Si, à quatre jours du premier tour, vous ne pouvez plus voir la tête des candidats en peinture, vous apprécierez l'initiative du street-artiste qui a remplacé leurs affiches par des posters à l'effigie des "Monsieur Madame", à Montpellier. "Il fallait dynamiser la ville et rendre les élections plus joviales", nous a-t-il expliqué.




(EFIX / FACEBOOK)

21h21 : Et le public, d'abord très chaud, s'amollit doucement. Déjà vu, mais toujours étonnant.

21h21 : Discours pour l'heure posé et théorisant de MLP à Marseille. Loin des envolées furibardes de Paris lundi. À contre-emploi diront certains.

21h21 : Marine Le Pen propose d'interdire "aux assurances privées de se mêler de santé". Moins spectaculaire que le moratoire sur l'immigration.

21h21 : Début de discours plus politique et moins identitaire qu'au Zénith pour Marine Le Pen

21h21 : La candidate du FN poursuit son discours de campagne à Marseille, que les observateurs jugent moins axé sur les questions identitaires que celui qu'elle a tenu lundi à Paris. Vous pouvez le regarder en direct.

21h21 : En rendant hommage, hier sur TF1, à "Richelieu qui a refusé peut-être qu'une religion prenne le pas sur la France", en l'occurrence le protestantisme, Marine Le Pen s'est attirée des critiques. Nous expliquons cette polémique dans notre article.





21h04 : Bonsoir @anonyme. Vous parlez, j'imagine, de la diffusion des clips de campagne. Celle-ci est régie par le CSA, qui a tiré au sort l'ordre de passage. Dix clips sur onze sont normalement diffusés chaque soir, à l'exception de vendredi, le dernier jour de diffusion, où les onze passeront. Et ce soir, où neuf clips ont été programmés, une façon sans doute d'équilibrer par rapport à vendredi.

21h03 : Bonsoir France info ! Pourriez-vous me dire pourquoi il n'y avait ni Poutou ni Arthaud ce soir ? 9 candidats sur 11 ! J'ai cru comprendre qu'il y avait chaque soir un candidat qui ne serait pas au programme mais là je n'y comprend plus rien ! Merci de m'éclairer...

20h55 : Avant l'entrée en scène d'Emmanuel Macron, Daniel Cohn-Bendit est venu chauffer la salle à Nantes. Voici quelques images de son intervention.

(EQUIPE D'EMMANUEL MACRON)

20h54 : Macron fait applaudir "les hommes du Raid qui sont dans la salle" et salue JM Fauvergue, l'ancien patron du Raid investi aux législatives.

20h54 : Le meeting de Marine Le Pen à Marseille n'est pas le seul dont la sécurité a été renforcée après la découverte d'un projet d'attentat. Des policiers du Raid encadrent désormais Emmanuel Macron, qui faisait également partie des cibles potentielles. Il les a fait applaudir.

20h51 : Marine Le Pen entre en scène pour son meeting à Marseille. Regardez son discours dans notre direct.

20h26 : Des gens du public ont d'ailleurs été déplacés du fond de la salle vers les espaces vides les plus visibles. #MLPMarseille

20h26 : C'est Marion Maréchal-Le Pen qui ouvre le meeting. Quelques centaines de places restent vides dans cette salle de 5000 sièges #MLPMarseille

20h26 : Le meeting de Marine Le Pen a débuté à Marseille. C'est la députée du Vaucluse Marion Maréchal Le Pen qui est à la tribune. Vous pouvez regarder le discours dans ce direct. La salle n'est pas pleine, notent des journalistes sur place.

20h14 : #Hamon : "C'est à vous de décider, non pas un nom sur un bulletin dimanche, mais quelle société vous voulez, quel avenir pour vos enfants"

20h14 : dernières forces lancées, #Hamon se lâche: "je me battrai dimanche et je me battrai toujours. Rien ne m'arrêtera" #CoucouLePS

20h14 : #Hamon : "Espérer c'est démentir l'avenir, espérez donc! Démentez l'avenir! Soyez une génération pour" #Republique #JDD

20h14 : Benoît Hamon a terminé son meeting place de la République à Paris. Assuré de ne pas passer le premier tour selon les sondages, il s'est projeté sur l'après-élection présidentielle.

21h05 : A 20 heures, revenons sur les principales informations de la journée :

Dernière ligne droite pour la campagne. Place de la République, Benoît Hamon a réuni 20 000 personnes, selon les organisateurs. Vous pouvez le suivre en direct vidéo. Marine Le Pen, elle, tient un meeting à Marseille, et Emmanuel Macron à Nantes.

#THEVENOUD Jugé à Paris avec sa femme pour fraude fiscale, l'ex-secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud reconnaît avoir été "négligent" avec les impôts mais nie toute "dissimulation ou tromperie". Le parquet a requis un an de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilités contre lui. Le jugement sera rendu le 29 mai.


#SYRIE Jean-Marc Ayrault promet d'apporter, "dans quelques jours", la "preuve" que le régime de Bachar Al-Assad a utilisé des armes chimiques lors des frappes sur la ville de Khan Cheikoun le 4 avril.


Monaco accueille le Borussia Dortmund en quart-de-finale retour de la Ligue des Champions. Un match à suivre dans ce direct. Il y a une semaine, le club de la principauté avec gagné 3-2 en Allemagne, au lendemain de l'attentat qui a frappé le bus du Borussia Dortmund.

19h55 : Jean-Yves Le Drian ne prendra pas la parole ce soir au meeting de #Macron. "Il est là, c'est l'essentiel", dit l'équipe du candidat

19h55 : @danycohnbendit "@EmmanuelMacron a rejoint EELV sur l'Europe", dit Cohn Bendit. "Sur l'écologie, il faut l'aider un peu".

19h55 : Après l'hymne à la joie, @danycohnbendit ouvre le meeting de #Macron à Nantes. "Nous sommes des souverainistes européens" dit il.

20h01 : Emmanuel Macron, lui, tient un meeting à Nantes. Il est introduit par l'ancien eurodéputé d'Europe Ecologie-Les Verts, Daniel Cohn-Bendit.

19h50 : Hamon : "Je refuse de baisser la tête face à l'extrême droite dont les idées tuent" #NotreRepublique

19h50 : Hamon : « mon appel n'est ni celui d'un césar, ni celui d'un tribun » (ça, ça doit être pour Mélenchon) #NotreRepublique

19h50 : Hamon tape Macron (sans le citer) et sa "novlangue et son marketing creux, qui vous vend du giscardsime relooké" #GiscardsimeRelooké

19h50 : #Hamon : "Je ne vous appelle pas à être fidèle à un parti dont vous êtes êtes sentis trahis. Et je sais de quoi je parle" #JDD

19h50 : Hamon répète "j'ai tenu bon", comme si, en parlant au passé composé, il actait sa défaite #NotreRepublique

19h50 : Place de la République, à Paris, Benoît Hamon continue son discours, en forme de baroud d'honneur. Les attaques visent tout le monde, de Jean-Luc Mélenchon à Emmanuel Macron en passant par le FN. Mais aussi, sans le nommer, le Parti socialiste.

19h21 : Selon Benoît Hamon, 20 000 personnes sont réunies place de la République pour ce meeting.

19h23 : Benoît Hamon prend la parole sur la place de la République à Paris. Vous pouvez regarder son discours dans notre direct.

19h03 : Aubry : "étaient ils socialistes ceux qui ont oublié les primaires? " #Hamon2017

19h02 : En attendant Benoît Hamon, Martine Aubry a pris la parole sur la scène installée place de la République. Vous pouvez suivre son intervention en direct vidéo.