DIRECT. Suivez l'intervention de François Hollande au journal de 20 heures de France 2

Le chef de l'Etat est l'invité du journal télévisé, jeudi à 20h10, quelques heures après l'annonce d'un remaniement du gouvernement.

Capture d'écran montrant François Hollande face à David Pujadas de France 2 et Gilles Bouleau de TF1 au Palais de l'Elysée, le 11 février 2016.
Capture d'écran montrant François Hollande face à David Pujadas de France 2 et Gilles Bouleau de TF1 au Palais de l'Elysée, le 11 février 2016. (FRANCETV INFO)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

Journée chargée pour l'exécutif. Quelques heures après l'annonce du remaniement du gouvernement, François Hollande est l'invité des journaux de 20 heures de France 2 et TF1, jeudi 11 février. Le chef de l'Etat devrait s'exprimer sur ce nouveau gouvernement, marqué par le retour de Jean-Marc Ayrault et l'arrivée de trois écologistes : Emmanuel Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili.

Le chef de l'Etat devrait préciser son cap politique pour la dernière ligne droite de son quinquennat. En intégrant des écologistes, il espère ainsi élargir sa majorité.

"Un gouvernement basé sur l'expérience, sur la solidité." C'est ce qu'aurait souhaité le président de la République en remaniant le gouvernement, selon Manuel Valls.

François Hollande devrait aussi commenter l'adoption de la réforme de la Constitution par les députés, mercredi 10 février, par 317 voix, contre 199, et 51 abstentions.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#HOLLANDE

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #HOLLANDE

23h32 : Je ne suis absolument pas contre le progrès mais saccager des terres agricoles pour un aéroport lorsque l'existant n'est vraiment pas surbooké, c'est vraiment nul à tout point de vue. (...) Les zadistes s'y prennent peut-être très mal mais le jeu en vaut la chandelle. Et que les pro-NDDL aillent faire un tour actuellement à l'aéroport déjà existant pour vérifier la fréquentation qui exige soi-disant un autre aéroport... #NDDL

23h31 : La consultation doit se faire au moins sur les Pays de la Loire & la Bretagne. Cet aéroport concerne le Grand Ouest. #NDDL

23h31 : Le président souhaite un référendum local sur le projet d'aéroport Notre-Dame-des-Landes. Et ce sujet est loin de vous laisser indifférent.

23h06 : Certains analystes s'attendaient à une intervention consacrée au service après-vente du remaniement. Mais François Hollande a surtout profité de cette demi-heure d'interview pour revenir sur les sujets sensibles de ces dernières semaines. Notre-Dames-des-Landes, réforme de la Constitution... voici mon résumé en vidéos.

(FRANCE 2)

21h34 : Le président s'est exprimé, tout à l'heure, depuis l'Elysée, sur France 2 et TF1. François Hollande a été interrogé pendant 30 minutes. Un entretien que vous pouvez revoir en intégralité par ici.

21h16 : François Hollande promet une baisse des charges pour les agriculteurs... Très bien... Mais pour les artisans, commerçants, petites entreprises ?

21h15 : Pourquoi un référendum local et pas national ? Car il sait qu'il va se casser les dents

21h15 : S'il est organisé un référendum sur NDDL, les Ligériens (Loire-Atlantique) voteront oui car les zadistes sont ultra-minoritaires. Vive l'aéroport de NDDL

21h15 : Vous êtes nombreux à réagir à l'interview de François Hollande sur France 2. Sélection de vos commentaires.

21h02 : Bon format d'interview. 30 minutes. Dynamique. Un Hollande plus mains dans le cambouis que ses dernieres itw trop solennelles #directpr

21h00 : Hollande, débit plus rapide et ferme qu'habituellement #DirectPR

20h58 : Après l'interview de François Hollande, c'est l'heure des analyses politiques. Sélection glanée sur Twitter.

20h54 : Vous n'avez rien suivi de l'interview de Hollande ? Pas de problème, voici un résumé :

• Le président demande l'organisation d'un référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, et ce d'ici octobre.

• François Hollande veut aller vite sur la réforme constitutionnelle : "Je ne souhaite pas que la navette dure trop longtemps" alors que le texte doit désormais passer au Sénat.

• François Hollande a aussi annoncé une baisse des cotisations sociales pour les agriculteurs. Elle devrait être actée par Manuel Valls dans les prochains jours.

"Je ne fais pas de calculs." C'est la phrase du soir. A trois reprises, le chef de l'Etat s'est défendu de tout "calcul politique".

• Le chef de l'Etat est toutefois resté flou sur ses ambitions pour 2017. Il a refusé d'évoquer une primaire à gauche et a promis de rester "pleinement président jusqu'au bout".

20h47 : Il est bien éclairé le jardin de l'Elysee en arrière de François Hollande.... #DirectPR

20h47 : Mais la vraie question dont j'attends la réponse ce soir : y'a t il une vitre a l'arrière du président où est ce grand ouvert ?

20h47 : Dans les commentaires, la vue sur le jardin de l'Elysée derrière le chef de l'Etat vous a étrangement passionné.

20h46 : Et sur cette dernière séquence diplomatique, l'interview se termine. "A la prochaine fois", a déclaré François Hollande, en guise d'au revoir.