Popularité : l'éphémère état de grâce d'Emmanuel Macron

Depuis son élection à la présidence de la République, Emmanuel Macron dégringole dans les enquêtes d'opinion.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'état de grâce n'aura pas duré longtemps. Trois mois seulement après son élection, sa cote de popularité ne cesse de chuter. En un mois, il a perdu 7 points et n'obtient que 36 % d'opinions favorables. C'est la plus forte baisse pour un président à ce stade du mandat, hormis Jacques Chirac en 1995. François Hollande, à la même période, était lui à 56 % tandis que Nicolas Sarkozy tenait encore 66 %.

"Le président n'est pas à la hauteur de la fonction"

Pour l'opposition, le décrochage est lié à des promesses non tenues. "Le président n'est pas à la hauteur de la fonction, ni dans son comportement, ni sur le fond. On voit bien que les promesses ne sont pas tenues : il y a des couacs, des revirements... Lui-même paye sa propre inexpérience ", a violemment taclé Daniel Fasquelle, député LR du Pas-de-Calais, au micro d'Europe 1 ce vendredi 4 août dans la matinée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président français Emmanuel Macron tient un discours d\'hommage pour le premier anniversaire de l\'attentat terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2017.
Le président français Emmanuel Macron tient un discours d'hommage pour le premier anniversaire de l'attentat terroriste de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / POOL)