Notre-Dame-des-Landes : Hollande "aurait aimé que les tribunaux décident", affirme de Rugy

Le député de Loire-Atlantique et candidat écologiste à la primaire de gauche est l'invité du Grand Soir 3. Il évoque le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

François de Rugy se déclare surpris de la décision de la cour d'appel administrative d'autoriser le début des travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en particulier après la recommandation du rapporteur public. Il rappelle qu'il est très rare qu'un juge ne suive pas ce type de décision. "Ce qui va rester, c'est le doute sur le fond. Est-ce que ce projet respecte les lois françaises en ce qui concerne la protection de l'environnement ?", explique-t-il sur le plateau de France 3.

Un recours au niveau européen ?

Il faut selon lui que la conformité du projet aux lois européennes soit établie, ce qui n'est pas le cas actuellement selon lui. "La justice nous renvoie, nous les politiques, à nos responsabilités", déclare-t-il, se demandant si cet aéroport est "cohérent avec les ambitions de la France en terme d'écologie et de préservation de l'environnement".

Le JT
Les autres sujets du JT