Le livre Bienvenue Place Beauvau "semble révéler qu'il y avait une information systématique du pouvoir", selon l'avocat de Valérie Pécresse

Suite à la publication, jeudi, du livre "Bienvenue Place Beauvau", l'avocat de Valérie Pécresse, Thibaut de Montbrial, va déposer une plainte contre X. 

Valérie Pécresse, le 6 février 2017.
Valérie Pécresse, le 6 février 2017. (DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La présidente LR de la région Ile-de-France a annoncé son intention de porter plainte après les révélations du livre Bienvenue Place Beauvau, Police : les secrets inavouables d'un quinquennat, publié jeudi et sur lequel s'est déjà appuyé François Fillon pour dénoncer sur le plateau de "L'Emission politique" du 23 mars sur France 2, ce qu'il estime être "un scandale d'Etat" le concernant.

Valérie Pécresse pense pour sa part avoir été victime d'une "tentative de déstabilisation politique" lors de la médiatisation de l'interpellation de son fils avec du cannabis en septembre dernier. "La plainte qui va être déposée en début de semaine va avoir vocation de vérifier s'il s'agissait là d'un accident ou pas", a expliqué son avocat Thibault de Montbrial, dimanche 26 mars sur franceinfo.

franceinfo : Comme François Fillon, votre cliente dénonce une machination...

Thibault de Montbrial : Ce qui s'est passé, ce que rapportent en tout cas les auteurs du livre en page 127 de cet ouvrage, c'est qu'alors que l'un des auteurs est en train de déjeuner avec un des dirigeants de la Préfecture de police de Paris, celui-ci reçoit un appel téléphonique. Il est informé en temps quasi réel du contrôle d'un des enfants de madame Pécresse avec une toute petite dose de cannabis. Et, concomitamment, l'auteur explique que l'entourage de Claude Bartolone [Président de l'Assemblée nationale] est également informé et que ça donne lieu aussitôt à une exploitation politique de cette information.

On était à l'époque en pleine campagne des élections régionales et Claude Bartolone était l'adversaire politique de madame Pécresse.

Thibault de Montbrial

à franceinfo

On se rend compte que, dans la même heure, une information remonte à la hiérarchie policière, mais surtout donne lieu en même temps à une sortie transversale de l'information en dehors de son canal naturel et juridiquement dédié et aboutit à l'état-major de campagne du candidat d'un parti majeur.

Visez-vous directement François Hollande ?

Pour le moment on va déposer une plainte contre X. Ce que l'on constate c'est que l'info sort de son canal normal, arrive dans l'environnement de Claude Bartolone qui est candidat du Parti socialiste aux élections régionales. Ensuite, s'agit-il de faits systémiques ?

Le livre semble révéler que oui et qu'il y avait une information systématique du pouvoir et peut-être de François Hollande.

Thibault de Montbrial

à franceinfo

Il n'est pas question de François Hollande dans l'histoire de madame Pécresse, mais c'est vrai que la plainte, qui va être déposée en début de semaine, va avoir vocation de vérifier s'il s'agissait là d'un accident ou pas. Rien qu'à la lecture du livre on se rend compte qu'il y a des dizaines de cas similaires. La thèse de l'accident va être difficile à maintenir.

Thibault de Montbrial : "Pour le moment on va déposer une plainte contre X"
--'--
--'--