Retrouvez les vœux de François Hollande aux forces de l'ordre un an après les attentats de janvier

Le président de la République a présenté ses vœux aux forces de l'ordre, un an jour pour jour après la tuerie de "Charlie Hebdo" et deux mois à peine après les attaques du 13 novembre.

Le président François Hollande à la préfecture de police de Paris, le 7 janvier 2016.
Le président François Hollande à la préfecture de police de Paris, le 7 janvier 2016. (MARTIN BUREAU / AFP)

Mis à jour le , publié le

Ce qu'il faut savoir

"Depuis un an, près de 200 interdictions de sortie du territoire ont pu être prononcées à l'encontre d'individus soupçonnés de vouloir rejoindre les groupes terroristes en Syrie et en Irak", a affirmé le président de la République, jeudi 7 janvier. "Plus de 50 étrangers se sont vu interdire le territoire" français, a précisé François Hollande alors qu'il présentait ses vœux aux forces de sécurité publique, dans la cour de la préfecture de police de Paris. Une prise de parole un an jour pour jour après l'attaque terroriste contre le journal satirique Charlie Hebdo.

Le chef de l’Etat a rendu hommage aux policiers, gendarmes, membres des unités d’élite du Raid, du GIGN et aux militaires de l’opération Sentinelle, déclenchée le 13 janvier 2015 pour protéger les nombreux sites sensibles de l'Hexagone.

Projet de loi Taubira. François Hollande a détaillé le projet de loi en cours d’élaboration, durcissant le Code pénal pour lutter plus efficacement contre "crime organisé" et "le terrorisme". Il a précisé que les mesures prévues pour renforcer la lutte contre le terrorisme seraient "placées sous le contrôle du juge".

"Vingt-cinq infractions en lien direct avec le terrorisme" ont été mis au  jour grâce aux perquisitions administratives menées dans le cadre de l'état d'urgence, a également annoncé François Hollande.

Voir la vidéo

Le live

Suivez le live et réagissez en direct