Corrèze : fermeture de l'ancienne permanence parlementaire du Parti socialiste à Tulle

Après vingt ans d'existence, la permanence socialiste de Tulle va baisser le rideau. Bernard Combes, candidat PS aux législatives, s'est incliné devant son adversaire LREM dimanche.

François Hollande dans la permanence socialiste de Tulle lors des élections législatives de 2002. 
François Hollande dans la permanence socialiste de Tulle lors des élections législatives de 2002.  (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Après la défaite du candidat socialiste Bernard Combes, dimanche 19 juin, aux élections législatives, la permanence parlementaire du Parti socialiste à Tulle, louée par les socialistes depuis 1997, va fermer, relate France Bleu Limousin.

Vingt ans de présence socialiste

C'est à Alain Ballay, député socialiste sortant, que revient la tâche de fermer les locaux. Ils ont été le quartier général des élus PS locaux pendant vingt ans. François Hollande a été le premier député à occuper ces lieux, pendant deux mandats parlementaires, suivi de Sophie Dessus et Alain Ballay.

"C'est désolant d'être le dernier d'une lignée comme ça !", regrette Alain Ballay, ancien suppléant de Sophie Dessus, devenu député après le décès de la parlementaire. Si Alain Ballay a décidé de reprendre son activité d'artisan, les deux secrétaires de la permanence se retrouveront quant à elles au chômage.