VIDEO. François Fillon : "Sur la Sécurité sociale, on n'a pas été bons"

Sur BFMTV, l'ancien Premier ministre a redit avoir été "mal compris" sur ses propositions, pour partie "retirées" de son site internet.


Fillon : "On n’a pas été bons, on n’a pas été... par BFMTV
BFMTV
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Invité de BFMTV et RMC mercredi 11 janvier, François Fillon a fait son mea-culpa au sujet de son projet de réforme de la Sécu. Ni "bons", ni "clairs" sur la Sécu : une nouvelle fois le candidat de la droite à la présidentielle a tenté de clore la polémique.

Dans son programme, François Fillon a en effet affiché sa volonté de distinguer "gros risques", des "affections graves ou de longue durée" prises en charge par l'assurance-maladie et "petits risques", pris en charge par des complémentaires santé. Il a été rapidement accusé de vouloir privatiser la Sécurité sociale, le candidat de la droite pour la présidentielle a dû désamorcer la situation.

Mercredi 11 janvier, l'ancien Premier ministre a réaffirmé avoir été "mal compris" sur ses propositions, pour partie "retirées" de son site internet. Il a rappelé avoir "lancé un débat avec l'ensemble des responsables de la santé, les médecins", avec de nouvelles propositions "avant la fin du mois de janvier ou début février".

"Des réglages nécessaires"

Le nouveau champion de la droite a aussi admis que des "réglages" étaient nécessaires au sein de ses équipes, bien en peine d'expliquer son programme "radical", ce qui a donné lieu à des dissonances.

En baisse dans les sondages de premier tour, il a toutefois tenté de justifier de l'urgence de sa réforme. "On voit que (la Sécu) ne marche pas (...) Une simple épidémie de grippe est en train de paralyser le système. Ce qui montre que quand Mme (Marisol) Touraine explique que tout va bien, que tout est formidable, que c'est le programme de François Fillon qui menace la Sécurité sociale, ça n'a juste aucun sens", a-t-il accusé.

François Fillon, le 27 novembre 2016 à Paris. 
François Fillon, le 27 novembre 2016 à Paris.  (CHRIS NAIL / ANADOLU AGENCY / AFP)