Présidentielle : dernière ligne droite pour les candidats

Les premiers candidats sont arrivés il y a quelques instants ce jeudi 20 avril dans les studios de France 2 pour une ultime apparition à onze dans les médias, à trois jours du premier tour de l'élection.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Marine Le Pen vient tout juste d'arriver dans les studios de France 2 pour l'ultime émission politique à rassembler les 11 candidats avant le premier tour de dimanche, ce jeudi 20 avril. Elle talonnait Jean-Luc Mélenchon, qui sera le premier à s'exprimer ce soir sur France 2. Le candidat de la France insoumise s'est rôdé ce matin. Il s'est montré extrêmement combatif face à Jean-Jacques Bourdin : "Je ne soutiens aucune dictature, nulle part dans le monde je n'ai soutenu un dictateur. (...) Ça suffit cet espèce de doute que vous essayez d'étendre sur moi", s'est-il insurgé, répondant à une question sur sa position vis-à-vis du Venezuela.

"La pire des choses pour la République, l'apathie des citoyens"

Même exercice pour François Fillon, Marine Le Pen et Benoît Hamon. Le candidat socialiste a d'ailleurs un message bien précis à faire passer. "La pire des choses pour la République, c'est l'apathie des citoyens, c'est qu'ils ne votent pas en fonction de ce qu'ils jugent être leurs intérêts, mais en fonction de stratégies, de tactiques, pour éviter ceci ou cela", a déclaré le candidat du Parti socialiste sur France Inter. Emmanuel Macron, lui, était aujourd'hui à son QG, visiblement détendu d'après cette vidéo postée sur les réseaux sociaux, qui le montre jouant avec une bouteille d'eau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des affiches de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, le 10 avril 2017 à Paris.
Des affiches de Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron, le 10 avril 2017 à Paris. (DENIS ALLARD / REA)