Présidentielle 2017 : François Fillon durcit le ton

Le candidat LR à la présidentielle a proposé d'abaisser la majorité pénale à 16 ans à l'occasion d'un meeting dans l'Oise, ce mercredi 15 février.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Très applaudi à son arrivée, souriant, François Fillon s'est montré offensif, ce mercredi 15 février. Son thème du jour : la sécurité. Il veut rassembler la droite et reprend à son compte une proposition de Nicolas Sarkozy. "Ouvrons les yeux, si les nouveaux délinquants mineurs se comportent comme des adultes délinquants, alors il convient de supprimer l'excuse de minorité et d'abaisser la majorité pénale à 16 ans", a-t-il lancé en meeting à Compiègne (Oise).

"Un casseur n'est pas un adolescent frustré"

C'est une réponse à l'actualité de ces derniers jours en banlieue. Le candidat de la droite a donc choisi un discours dur. "Un casseur n'est pas un adolescent frustré", a-t-il poursuivi. Malgré ses difficultés dans les sondages, les militants restent convaincus que François Fillon réussira. "C'est le meilleur !", lance une femme. Plus tôt ce mercredi, il avait employé les grands moyens pour éteindre la contestation dans ses rangs : un déjeuner avec Nicolas Sarkozy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat  des Républicains à la présidentielle 2017, François Fillon prononce un discours lors d\'un meeting à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), le 9 février 2017.
Le candidat  des Républicains à la présidentielle 2017, François Fillon prononce un discours lors d'un meeting à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), le 9 février 2017. (MICHEL GARDE / CITIZENSIDE)