"Le Canard enchaîné" affirme que Penelope Fillon a perçu plus de 930 000 euros et non 600 000 euros

Selon l'hebdomadaire, l'épouse de François Fillon a aussi été rémunérée de 1988 à 1990.

Penelope Fillon assiste à un meeting de son mari, François Fillon, le 29 janvier 2017 à Paris.
Penelope Fillon assiste à un meeting de son mari, François Fillon, le 29 janvier 2017 à Paris. (HAMILTON / REA)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La facture s'alourdit. Dans son édition du mercredi 1er février, Le Canard enchaîné affirme désormais que l'épouse de François Fillon a perçu plus de 930 000 euros comme assistante parlementaire et à La Revue des deux mondes. L'hebdomadaire publie ces nouvelles révélations tandis que l'enquête sur la réalité des emplois de Penelope Fillon a conduit les enquêteurs à mener une perquisition à l'Assemblée nationale, mardi, afin de chercher des documents liés à son emploi d'assistante parlementaire.

84 000 euros pour ses enfants

Après avoir évoqué la somme de "500 000 euros brut", Le Canard chiffre désormais à 831 440 euros brut la somme perçue par Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son mari ou de son suppléant Marc Joulaud. Non pas seulement de 1998 à 2007 puis de 2012 à 2013, comme écrit la semaine dernière, mais aussi de 1988 à 1990. L'épouse du candidat de la droite à l'élection présidentielle de 2017 a également perçu quelque 100 000 euros brut pour un emploi au sein de la Revue des deux mondes.

Par ailleurs, le Canard affirme que François Fillon a rémunéré deux de ses enfants comme assistants parlementaires, lorsqu'il était sénateur de la Sarthe entre 2005 et 2007. Le candidat avait lui-même révélé révélé l'existence de ces missions, jeudi soir sur TF1. L'hebdomadaire les chiffre à 84 000 euros : 57 084 euros bruts perçus par Marie Fillon et 26 651 euros par Charles Fillon.